Décès de Jacques Saadé, fondateur du groupe CMA-CGM

Par • Mis à jour le 25/06/2018 - 05:17

Le fondateur de la société de transport maritime est mort hier à l'âge de 81 ans.

    Décès de Jacques Saadé, fondateur du groupe CMA-CGM

"Visionnaire hors norme et entrepreneur unique, il avait fait de son groupe un leader mondial du transport maritime par conteneurs, n’ayant de cesse de le développer dans plus de 160 pays, tout en conservant sa dimension familiale et ses valeurs humaines". C'est avec ces mots que la CMA-CGM a annoncé le décès de Jacques Saadé, qui avait créé le groupe en 1978 à Marseille, où le siège est toujours situé. "Il débuta avec 4 collaborateurs, un seul navire et une seule ligne maritime reliant Marseille à Beyrouth. S’en suivra un incroyable développement", ajoute l'entreprise dont la direction a été reprise l'an dernier par le fils de son fondateur, Rodolphe Saadé.

Une forte implantation aux Antilles

Le groupe est très présent Outre-mer, dans la zone Océan Indien-La Réunion-Mayotte, celle Nouvelle-Calédonie-Polynésie et bien évidemment aux Antilles Guyane, son marché le plus important depuis plusieurs décennies. Plusieurs lignes sont opérées et y font escales, au départ de l'Europe du Nord, de la Méditerranée ou des liaisons régionales. Fort de France et Pointe à Pitre sont d'ailleurs utilisées comme des hubs, des relais de transbordement qui permettent de rayonner dans la Caraïbe  et jusqu'au nord de l'Amérique Latine. 

Opérateur majeur en Martinique et en Guadeloupe, la CMA-CGM importe des biens de consommation, des meubles, des produits agroalimentaires. Il permet aussi l'exportation vers l'Europe de plusieurs milliers de tonnes de bananes par semaine.

En septembre dernier, le groupe est également intervenu pour venir en aide aux sinistrés de l'ouragan Irma. A la demande du ministère des Outre-mer, des bateaux avaient été mobilisés pour emmener à Saint-Martin et Saint-Barth de la nourriture, de l'eau, des médicaments mais aussi des véhicules et du matériel de construction.