Le « Ventôse » patrouille actuellement avec les « Coast Guards US »

Par 16/02/2024 - 05:00

Après les autorités Colombiennes le mois dernier, les Forces Armées aux Antilles poursuivent leurs partenariats avec les autres grands pays voisins. Ainsi, depuis quelques jours, les militaires français travaillent, en étroite collaboration avec les services spécialisés américains notamment les gardes côtes US et la célèbre agence DEA.

    Le « Ventôse » patrouille actuellement avec les « Coast Guards US »
Photo Marine Nationale

Depuis le 31 janvier dernier, la frégate de surveillance « le Ventôse » réalise une patrouille conjointe avec le patrouilleur « Richard Dixon » des United States Coast Guard Cutter, soit les gardes côtes US. L’objectif de cette séquence commune, la lutte contre les narcotrafics spécialement dans les Antilles. 
L’accueil d’un officier de liaison américain à bord du bâtiment militaire français a permis le partage d’expérience ainsi que sur les techniques opératoires Américaines dans ce domaine.

Après la Colombie, les USA

Le mois dernier déjà, les Français s’entraînaient aux côtés de la marine Colombienne. Ensemble, les équipages ont effectué des manœuvres afin de peaufiner leurs plans en mer des Caraïbes. Il faut savoir que la drogue vient d’Amérique du Sud à destination de l’Europe ou des États-Unis, une zone très vaste et difficile à surveiller. 

Les patrouilles se multiplient

Le 18 décembre dernier déjà, une opération internationale et interministérielle, en lien avec la célèbre DEA (Drug Enforcement Administration), l’anti-drogue US et la NCA (National Crime Agency) avait permis l’interpellation de passeurs. L’équipe de visite renforcée par des fusiliers marins, avaient saisi 1,2 tonne de cocaïne sur un voilier. 

Une coopération internationale 

Au total, les Forces Armées aux Antilles ont retiré des réseaux plus de 11 tonnes de stupéfiants en 2023. Les multiples partenariats qui se renforcent avec les divers services hispanophones ou américains, illustrent une nouvelle fois l’engagement de l’État contre les trafics illicites mais aussi pour assurer la sûreté maritime dans notre région devenue une plaque tournante. 

 

 

Tags

À lire également