Le comité citoyen du sud a porté plainte contre la SME pour détournement de fonds publics

Par 08/01/2021 - 13:32
01/01/2020 - 00:00

Les membres du comité citoyen du sud ont déposé une plainte au pénal contre la Société Martiniquaise des Eaux. Ils accusent le distributeur d'eau potable de détournement de fonds publics.

    Le comité citoyen du sud a porté plainte contre la SME pour détournement de fonds publics

La distribution de l’eau portable dans le sud à quelques jours de la période du carême alimente les conversations des abonnés. Personne ne veut revivre les galères de l’an dernier et les nombreuses coupures enregistrées sur le réseau ces derniers jours.

Dans le même temps, le comité Citoyen du Sud a dans son collimateur, la société Martiniquaise des eaux. Les abonnés du sud s’appuient d’ailleurs sur trois rapports de la Chambre régionale des comptes pour saisir la justice et engager des poursuites pénales pour détournements de fonds publics.

Une plainte a d’ailleurs été déposée le 15 mai dernier pour détournements de fonds publics contre l'entreprise qui assure la distribution d'eau potable et l'assainissement des eaux usées. "Les comptes administratifs produits par la SME font apparaître un déficit d'exploitation. Or, la SME bénéficie d'une délégation de service public. Ce qui est prévu dans la convention, c'est que si l'entreprise engrange des bénéfices, elle doit les reverser sous forme de sur-taxe au délégant", explique maître Raphaël Constant, avocat du Comité Citoyen du Sud.

"Quand on organise son déficit, on ne paie pas de taxe. C'est à partir de ça que le Comité Citoyen dit qu'il y a un problème. Ce qu'il demande c'est l'ouverture d'une enquête pour savoir comment la SME a pu avoir des comptes déficitaires pour éviter de verser la sur-taxe aux collectivités", ajoute l'avocat.

Le Comité Citoyen remet en doute la sincérité des comptes administratifs présentés par la SME de 2009 à 2014. "C'est ce que dit le rapport de la chambre régionale des comptes", précise Raphaël Constant.

Tags