Deux activistes auditionnées dans l'enquête sur la destruction des statues de Victor Schoelcher

Par 02/03/2021 - 13:16
01/01/2020 - 00:00

Deux jeunes femmes qui avaient revendiqué leur participation à la destruction des statues de Victor Schoelcher à Fort-de-France et à Schoelcher le 22 mai 2020 étaient convoquées ce mardi matin (2 mars 2021) par les forces de l'ordre.

    Deux activistes auditionnées dans l'enquête sur la destruction des statues de Victor Schoelcher

Jessye Péraste alias Jay Asani et Alexane Ozier-Lafontaine étaient convoquées pour une audition libre ce mardi matin par les forces de l'ordre dans le cadre de l'enquête ouverte sur la destruction des statues de Victor Schoelcher à Fort-de-France et à Schoelcher le 22 mai 2020.

La première cité a été entendue par les policiers au commissariat central de Fort-de-France. Une audition dont la durée n'a pas excédé trente minutes.

audition jay asani jessy péraste
©RCI Martinique

À sa sortie du commissariat, Jessie Péraste s'est peu étendue sur le contenu de son entrevue avec les policiers.

Ça s'est très bien passé. ça a été très rapide. Il n'y a rien à déclarer. Il ne s'agit pas de mon procès ou de celui d'Alexane. On ne parle pas encore de procès mais ça ne nous concerne pas seulement, ça concerne tous les Martinquais qui avaient un problème avec ces représentations coloniales. Ça concerne tout un peuple

Son avocat, maître Georges-Emmanuel Germany a estimé que cette audition était une atteinte au droit de la défense.

Sous couvert de cette convocation, la police avait l'intention de l'interroger sur autre chose. Cette atteinte aux libertés est très inquiétante. Cette audition libre n'est pas le cas pour cela

À Schoelcher, Alexane Ozier Lafontaine et son avocat, maître Eddy Arneton, sont restés environ une heure dans les locaux de la gendarmerie nationale.

Alexane Arneton
©RCI Martinique

Si le comité de soutien a manifesté plus bruyamment sa présence à l'aide de conque de lambi, de tambours et d'une sono, la jeune femme et son conseil ne sont pas exprimés à leur sortie.

C'est la deuxième fois que Jessy Péraste et Alexane Ozier-Lafontaine sont convoquées dans le cadre de l'enquête sur la destruction des statues de Victor Schoelcher. Le 26 novembre 2020, elles avaient choisi de ne pas se présenter sur conseil de leurs avocats.

Le lendemain de la destruction des deux statues, les deux jeunes femmes avaient revendiqué l'acte dans une vidéo avant que d'autres internautes se joignent à elles.

Tags