Sargasses : et si une solution venait de Vendée ?

Par • Mis à jour le 23/06/2018 - 15:40

Une délégation de Guadeloupe et de spécialistes sont allés dans l'ouest de l'Hexagone pour observer un dispositif de ramassage et de traitement des algues.

    Sargasses : et si une solution venait de Vendée ?

C'est à Saint-Hilaire de Riez, petite commune de Vendée, que la délégation guadeloupéenne s'est rendue ce vendredi. Son objectif  : évaluer si le kit "Algaclean», proposé par les société Thomsea et CDO'Innov pourrait convenir à la situation locale. Le principe : aspirer les algues par dépression d'air. "On se sert de l'eau comme véhicule, cela permet qu'elles ne passent pas par la pompe elle-même, elles sont aspirées et refoulées où l'on veut», explique Thierry Thomaseau, inventeur du concept et gérant de Thomsea. Selon ses concepteurs, la machine pourrait collecter jusqu'à 75m3 de sargasses par heure. En mer dans un rayon de 500 mètres, grâce à une plateforme de pompage amphibie et des tuyaux supportés par des chenillards, ou sur la plage.

"Nous avons évalué beaucoup de projets, pas mal de prototypes et ce dispositif me paraît le plus robuste pour collecter les algues dans un temps minimum», a estimé la conseillère Sylvie Gustave-dit-Duflo, présidente de la commission environnement. "En 48h cela peut être juste mais en 2, 3 ou 4 jours ça peut être faisable»

Le coût de la commande pourrait avoisiner le million et demi d'euros, co-financé par l'Etat. Présent pour cette visite sur chantier, le préfet chargé de la mission sargasses, Serge Bideau, semblait plutôt positif  : "L'Etat est prêt à investir, maintenant ce dispositif va être évalué par l'Ademe, la Deal et passer par la mission sargasses de la Guadeloupe qui donnera le feu vert ou non».

Si la collaboration est validée, "le délai théorique est de 8 mois mais on a bien conscience de l'urgence donc tout est dans les starting-blocks et nous allons tout faire pour livrer en 4 mois» précise Cyril Thabard, gérant de CDO'Innov.

La question de la valorisation des sargasses doit aussi trouver une réponse, "Algaclean» proposant également un système de "jaccuzi», qui traite et nettoie les algues de toute autre matière comme le sable. En Vendée, les algues récupérées peuvent par exemple entrer dans l'alimentation des cochons.

 

Le kit "Algaclean" inventé et construit en Vendée est étudié pour la lutte contre les sargasses
Le kit "Algaclean" propose aussi une solution pour traiter et laver les sargasses, avant valorisation (©AD)

 

Le kit "Algaclean" inventé et construit en Vendée est étudié pour la lutte contre les sargasses
Après passage au "jaccuzi", les algues ressortent prêtes à être utilisées si possible (©AD)

 

Le kit "Algaclean" inventé et construit en Vendée est étudié pour la lutte contre les sargasses
Conseil régional, préfet chargé de la mission des sargasses, Ademe, constructeurs d'"Algaclean"...la délégation a visité deux sites dans la journée (©AD)