Pas de nouveau confinement, pour l'instant pour Jean Castex

Par 04/02/2021 - 17:36
01/01/2020 - 00:00

Ce jeudi, le Premier Ministre s’est exprimé ce jeudi à l’occasion d’un point de situation sur l’épidémie de covid-19 en France. La situation certes préoccupante, reste moins critique que dans les pays voisins et un confinement n'est pas nécessaire pour l'instant selon le gouvernement.

    Pas de nouveau confinement, pour l'instant pour Jean Castex

Le Premier Ministre s’est exprimé ce jeudi à l’occasion d’un point de situation sur l’épidémie de covid-19 en France. Avec 20000 hospitalisations par jour , la pression est actuellement majeure sur les services hospitaliers. 6 malades sur 10 sont des malades covid+ . Jean Castex a salué l’engagement du personnel soignant, fatigué mais qui reste mobilisé dans cette crise.

Pourtant, pour le chef du gouvernement la situation certes préoccupante, reste moins critique que dans les pays voisins. Le taux d’incidence est l’un des plus bas d’Europe et les chiffres restent globalement stables en France Le Premier Ministre y voit la traduction des efforts menés par le gouvernement et les résultats de la stratégie mise en place. Une stratégie qui s’est adaptée en fonction des différentes phases de la crise précise bien le Premier Ministre.

Jean Castex qui a profité de cette conférence de presse pour livrer le rapport rendu par l’INSEE sur le niveau d’activité qui est de 4% sous la normale soit un impact économique moins marqué que chez les voisins européens a rappelé le chef du gouvernement. Le risque de propagation des nouvelles souches du virus reste la préoccupation principale du gouvernement. Des variants qui peuvent conduire à une flambée épidémique. Ils ne sont plus une simple menace mais sont déjà bien présents sur le territoire a insisté le Premier Ministre.

Lors de son intervention, le Ministre des Solidarités et la Santé, Olivier Véran a expliqué Les variants brésiliens et sud-africains inquiètent plus encore les autorités que le variant anglais. Plus contagieuses, ces nouvelles souches se révèlent également plus dangereuses. « Quatre cas ont été enregistrés dans le Var » a indiqué Olivier Véran. L’émergence de ce nouveau risque a conduit le gouvernement a s’interrogé sur l’éventualité d’un troisième confinement.

« Le confinement n'est pas nécessaire aujourd'hui. Mais en cas de nécessité, nous n'hésiterions pas. » a confirmé Jean Castex.

Mayotte confinée pour trois semaines

Seule Mayotte connaîtra un confinement d’au moins trois semaines à partir de vendredi soir.Depuis le 28 janvier, trois communes de l'île étaient déjà reconfinées, Boueni, Pamandzi et Dzaoudzi-Labattoir. Un couvre-feu à 18 heures était également en vigueur à Mayotte. 

Le territoire ultramarin connait une véritable flambée du nombre de cas positif à la covid-19. Le taux d'incidence est de 440 pour 100 000 habitants , bien au-delà du seuil d'alerte fixé à 50 pour 100 000 habitants.

 

Le gouvernement a rappelé l’importance du recours au télétravail dans les entreprises. «Le télétravail doit être la règle pour toutes les activités qui le permettent » a insisté Jean Castex.

Le Premier Ministre qui compte également sur la campagne de vaccination dans cette lutte contre le coronavirus. Le nouveau vaccin AstraZeneca devrait permettre d'atteindre l'objectif des 4 millions de premières injections d'ici la fin février selon Jean Castex. La priorité reste pour les personnels soignants et à risque de moins de 65 ans. « 250 000 doses doivent être dispatchées après demain dans les hôpitaux" a précisé le Premier Ministre.

Tags