L'embarcation Mahi traverse l'Atlantique en complète autonomie

Par 15/03/2022 - 18:07 • Mis à jour le 15/03/2022 - 17:52

Project Mahi est né de l'ambition de plusieurs ingénieurs de développer, construire et lancer un navire autonome sans pilote, pour traverser l'océan Atlantique. Lors de cette épopée, le navire a collecté des données atmosphériques et océanographiques, transmises en temps réelles sur le site internet du projet.

    L'embarcation Mahi traverse l'Atlantique en complète autonomie

Le nom de Mahi rappelle celui du majestueux poisson pélagique océanique. Un prédateur acrobatique que l'on retrouve dans tous les océans du monde.

L'embarcation, créée pour relever ce défi audacieux, est un monocoque mesurant quatre mètres de long, un mètre vingt de large. Construite à partir de matériaux composites, la coque est profilée, solide et légère, avec un pont recouvert de cellules solaires.

Mahi 3.jpeg

Chose inédite, le projet ne prévoit aucun équipage à bord et fonctionne en parfaite autonomie. 

L’embarcation est ainsi partie de la Corogne, en Espagne, le 23 septembre dernier pour s'échouer sur une plage du Lorrain ce mardi matin.

route de Mahi.jpg

Project Mahi a donc mis sept mois à traverser l'océan atlantique et ses nombreuses zones au trafic maritime intense, chargeant ses batteries à l'énergie solaire et naviguant en parfaite autonomie.

La curieuse embarcation a donc été découverte, ce mardi matin, sur la plage du Lorrain. Étonnés, les riverains ont alerté les gendarmes qui, après quelques vérifications, ont pu identifier les propriétaires.

Si le bateau devait initialement prendre la direction de Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe, le vent et les courants l'ont mené sur les côtes martiniquaises.

Les initiateurs du projet devraient prochainement venir récupérer l'embarcation.

Mahi project sur l'eau: