Un inspecteur académique soupçonné de racisme

Par 07/11/2015 - 23:12 • Mis à jour le 07/11/2015 - 23:12

En Guyane, démis de ses fonctions, un inspecteur d’académie a été renvoyé cette semaine. Il est accusé d’avoir tenu des propos racistes sur une page internet hébergée par le rectorat. Page supprimée depuis, mais l’inspecteur en question n’exercera plus en Guyane.

    Un inspecteur académique soupçonné de racisme
Le scandale remonte a quelques semaines, lorsque des syndicats enseignants de Guyane font échos des publications de Christian Le Guillou sur Internet. L’inspecteur d’académie de SVT fait notamment référence à l’état de race chez l’homme avec cette phrase: « L’Homme est un animal et s’il y a des races chez les chiens, les chats, les lapins, il y en a aussi chez l’Homme ». Plus grave, lorsque qu’il continue en appliquant sa conception raciale aux élèves guyanais en attribuant à des groupes des caractères particuliers : "Ils restent assis, parfois muets comme absents quand ils sont constitués majoritairement d’amérindiens, parfois turbulents quand leur succèdent des enfants d’origine haïtienne, brésilienne ou bushinengué". Fin de citation.

Après avoir laisser passer les vacances de la Toussaint, et face au tolé de ces propos au sein de la communauté educative et de la population, le recteur a donc décidé de renvoyer l’inspecteur d’académie. Ce dernier, en poste en Guyane depuis 2 ans, s’expose maintenant à des sanctions de l’éducation nationale.

Meven Lemoign/Rinsy Xieng