Une motion qui risque de diviser encore plus à l'Université des Antilles

Par • Mis à jour le 03/04/2019 - 06:29

Le Conseil de la culture de l’éducation et de l’environnement prend position dans le dossier de l’Université des Antilles. Les membres de CCEE ont déposé une motion, dans laquelle il appuie la décision du président, de procéder à un rééquilibrage entre les deux pôles universitaires de Guadeloupe et Martinique

    Une motion qui risque de diviser encore plus à l'Université des Antilles

C’est une motion qui risque de faire l’effet d’une bombe et qui risque de tendre encore plus les relations inter-îles à l’Université des Antilles.

Le Conseil de la Culture de l’Education et de l’Environnement met les pieds dans le plat et soutient pleinement l’initiative d’Eustase Janky concernant le rééquilibrage des moyens qui favorisera le pôle Universitaire de Guadeloupe.

Le CCEE s’appuie déjà sur l’expertise des chercheurs présents sur le pôle Guadeloupe qui est « un atout majeur » pour l’Université.

La notion d’équité est également abordée dans cette motion où il est fait référence aux 11 années ininterrompues de présidence à l’Ancienne UAG, et à cela s’ajoute le fait que les étudiants Guadeloupéens sont plus nombreux que leurs homologues de Martinique.

Des faits qui rendent donc logique toujours le CCEE, une répartition dite « respectueuse des moyens » qui devraient être proportionnels au nombre d’étudiants.

Notez enfin que dans cette motion le CCEE demande aux élus et parlementaires de Guadeloupe de se mouiller dans cette affaire pour que les droits du pôle de Guadeloupe soient pleinement respectés.

Assiste-t-on aux prémisses d’une scission définitive entre les pôles de Guadeloupe et Martinique ? il y a de quoi se poser la question….