Dominique : Roosevelt Skerrit appelle les dominiquais à éviter les fêtes à l'approche des jours gras

Par 09/02/2021 - 11:02
01/01/2020 - 00:00

Depuis le mois de décembre, les autorités de la Dominique ont pris la décision d'annuler le carnaval. Pourtant, à l'approche des jours gras, le chef du gouvernement appelle la population à éviter les rassemblements festifs.

    Dominique : Roosevelt Skerrit appelle les dominiquais à éviter les fêtes à l'approche des jours gras

Ne pas célébrer le carnaval cette année "ne tuera personne", estime Roosevelt Skerrit, le premier ministre de la Dominique. Les autorités de l'île ont annoncé dès le mois de décembre que le carnaval n'aurait pas lieu en 2021.

Néanmoins, le chef du gouvernement multiplie les appels à la responsabilité de la population. Pour lui, les manifestations festives sont des situations à éviter absolument.

La réalité, c'est que lorsque vous êtes à une fête, je ne m'attends pas à ce que vous ayez un masque et que vous buviez en même temps. Il y a plus de chance que vous ne portiez pas de masque lors d'une fête et que vous ne vous laviez pas les mains aussi souvent. C'est pareil pour le respect de la distanciation sociale dans un environnement festif

La consommation d'alcool réduit également la vigilance et la responsabilité des uns et des autres estiment Roosevelt Skerrit.

C'est pour cette raison que les activités festives nous inquiètent et c'est pour ça que nous demandons aux gens d'éviter ce genre de situation.  

La Dominique espère néanmoins sortir au plus vite de cette situation notamment en ayant recours à la vaccination. Les autorités sanitaires dominiquaises reçoivent ce mardi 70 000 doses de vaccin contre le covid-19. Des doses offertes par le gouvernement indien. Roosevelt Skerrit a indiqué qu'il se ferait vacciner dès que possible.

Ceux qui veulent se faire vacciner pourront l'être avec l'aval des autorités sanitaires. La vaccination ne sera pas obligatoire

Le gouvernement de la Dominique a identifié 18 000 personnes considérées comme prioritaire pour la vaccination. Les médecins, les infirmiers, les aidant à domicile, les policiers, les douaniers, les ambulanciers mais aussi les personnes souffrant de maladies chroniques seront parmi les premiers à recevoir le vaccin.

Avec ces 70 000 doses, les dirigeants du pays espèrent vacciner 35 000 personnes dans un premier temps. 

Tags