Le projet de parc naturel marin de la Martinique avance

Par • Mis à jour le 08/12/2016 - 22:41

Le projet de parc naturel marin aura pour mission de concilier préservation des milieux et développement. Tous les acteurs se sont réunis une dernière fois en préfecture il y a quelques jours de ça afin de coordonner leur accord sur ce projet.

    Le projet de parc naturel marin de la Martinique avance
Le parc va couvrir une énorme superficie de plus de 45 000 km/² autour de la Martinique.

Une structure pour tous ceux qui ont un rôle dans le milieu marin, du responsable portuaire au marin pêcheur en passant par les clubs de plongés ou les associations de défense de la nature.

Ils auront pour mission de concilier préservation des milieux et développement.

Tous les acteurs se sont réunis une dernière fois en préfecture il y a quelques jours de ça afin de coordonner leur accord sur ce projet qui est à l’étude depuis trois mois. La prochaine étape du projet va démarrer par une enquête publique qui sera ouverte dès janvier 2017.

Les propositions ont été soumises au comité de concertation du 28 novembre 2016. La concertation a permis d’élaborer des propositions sur les éléments qui définissent l’identité du futur parc naturel marin sur son périmètre, ses orientations de gestion et la composition de son conseil de gestion.


Image retirée.
Crédit photo Agence des aires marines protégées
Pour tout orchestrer, un conseil de gestion d'une cinquantaine de membres sera créé. Mais avec quel pouvoir réel ?

Pour François Cola chef de mission du projet du parc naturel marin de la Martinique "lorsqu'il y a des décisions importantes à prendre en terme de connaissance et de protection du milieu, le conseil peut intervenir pour favoriser et mettre autour de la table l'ensemble des acteurs de la mer et prendre une décision collective."

Qu'est-ce qu'un parc naturel marin ?

"Un parc naturel marin est un espace en mer qui en raison de ses caractéristiques propres, est géré par un conseil de gestion composé d'acteurs divers, au travers d'un plan de gestion (sa "feuille de route") qui comprend des actions visant :

- à mieux connaître le patrimoine marin tant naturel que culturel
- à préserver ou restaurer le milieu marin,
- à encourager la transition écologique des activités maritimes." indique la préfecture dans son communiqué de presse.

Si ce projet arrive à son terme, la Martinique deviendra en 2017 le neuvième parc naturel de France. Ce futur outil devrait permettre à la fois de protéger nos eaux et de développer les activités maritimes.

Sullyvan.D avec Béatrice Vandevoorde