On limyè pou Paris, les Guadeloupéens ont rendu hommage aux victimes des attentats de Paris

Par • Mis à jour le 19/11/2015 - 14:05

Mercredi 18 novembre 2015, lors d'une marche silencieuse les Guadeloupéens ont voulu rendre hommage aux victimes des attentats qui ont eu lieu le 13 novembre à Paris.

    On limyè pou Paris, les Guadeloupéens ont rendu hommage aux victimes des attentats de Paris
"On limyè pou Paris". Une pensée pour Paris. Mercredi 18 novembre 2015, lors d’une marche blanche et silencieuse, les élus guadeloupéens et les représentants de l’Etat ont rendu hommage aux victimes des attentats de Paris, perpétrés le vendredi 13 novembre 2015.

Parti de l’hôtel de ville de Pointe-à-Pitre, le cortège a été accueilli au son des conques de lambis et des tambours au Mémorial ACTe (MACTe). Pour le directeur des lieux, Jacques Martial, il s’agissait de rappeler les valeurs d’une France multiculturelle et unie."(…) Un moment d’affirmation de la lumière en train de vaincre l’obscurité", a-t-il déclaré.

Jacques Billant, le préfet de région a, lui, évoqué une France debout, déterminée à lutter contre le terrorisme. Sur Twitter Victorin Lurel, le président de la région s’est dit fier de cet hommage proprement guadeloupéen.

— Victorin LUREL (@VictorinLurel) 18 Novembre 2015


Sur la place de la commémoration du MACTe, les personnalités et les anonymes présents ont entonné la Marseillaise."On a chanté une belle Marseillaise (…) On se sent Français même en étant éloigné de la métropole. On n’est pas qu’entièrement à part", a souligné Emmanuel Ravi, un jeune homme 29 ans qui a tenu à apporter son soutien.

Chaque membre de l’assemblée a pu déposer une rose blanche ou des lumières en hommage aux 130 victimes des attentats. Après la cérémonie, certains sont restés pour prendre des photos. Sans doute, leur manière de conserver le souvenir de ces nombreuses victimes.

Anaëlle Edom et Laura Latchan
@AnaelleE_RCI