Les transporteurs scolaires marie-galantais unis contre SA Pajamandy

Par 08/09/2022 - 16:53 • Mis à jour le 08/09/2022 - 16:46

Ce matin, jeudi 8 septembre, sur le port de Folle Anse, les transporteurs de Marie-Galante ont empêché le débarquement de bus de la SA Pajamandy. La raison : ils refusent que la société assure le transport scolaire à Marie-Galante.

    Les transporteurs scolaires marie-galantais unis contre SA Pajamandy
©SA Pajamandy

Pour Fabienne Montout, gérante d'une entreprise de transports de passagers à Marie-Galante, le transport scolaire est déjà bien assuré par les différents transporteurs de l'île. L'arrivée de ce petit nouveau sur le marché, "c'est la mort assurée de l'activité".

Le transport scolaire est assuré depuis plus de 30 ans par les transporteurs de l'île. Marie-Galante est un petit marché, il y a un seul lycée à desservir et trois collèges. Nous estimons donc qu'il y a déjà suffisamment de transporteurs pour répondre à la demande. Il faut savoir également que nous avons des charges, des chauffeurs que nous devons payer. On doit se battre pour garder nos emplois à Marie-Galante.

Un certain nombre de ces transporteurs locaux se sont donc constitués en collectif pour bloquer la barge qui ramenait les bus Pajamandy. Les véhicules n'ont pas pu être débarqués et sont repartis.

Les transporteurs marie-galantais ont ensuite procédé à une opération escargot pour sensibiliser la population.

Mais du côté de la SA Pajamandy, c'est l'incompréhension. Pour son PDG, Thomas Pajamandy, la société a été retenue après un appel d'offres dans les règles. Il insiste sur son souhait de travailler et s'en remet désormais aux élus pour trouver une solution.

Il y a des règles, il faut les respecter. Ils ont le droit de travailler, comme moi-même. Je me suis engagé auprès de la communauté d'agglo pour que mes véhicules soient là. Il faut laisser les élus prendre leurs responsabilités, puisque ce sont eux qui ont choisi.

Tags