Pourquoi Aramis Arbau a décidé d'être candidat à Vieux-Habitants

Par • Mis à jour le 04/04/2019 - 10:34

Aramis Arbau a finalement décidé de conduire la liste de la majorité municipale aux élections de 2020 à Vieux Habitants. Le maire sortant l'a révélé hier sur RCI Guadeloupe. Jennifer Linon, un temps pressentie à sa succession, s'est ralliée derrière son leader tout comme deux des trois autres prétendants.

    Pourquoi Aramis Arbau a décidé d'être candidat à Vieux-Habitants

Aramis Arbau a finalement décidé de conduire la liste de la majorité municipale aux élections de 2020 à Vieux Habitants. Le maire sortant l'a révélé hier sur RCI Guadeloupe.

Jennifer Linon, un temps pressentie à sa succession, s'est ralliée derrière son leader tout comme deux des trois autres prétendants.

Aramis ARBAU s'apprête à livrer son dernier combat politique pour conserver la mairie de Vieux Habitants en mars 2020.

L'homme est confiant et déterminé et il entend jeter toutes ses forces dans cette bataille pour laquelle certains ont des appétits féroces.

Le maire conseiller départemental habissois a un argument de poids qu'il peut faire prévaloir pour garantir la confiance de ses concitoyens : celui d'avoir fait passer le déficit de la commune de 3,4 millions d'euros à 1,2 million d'euros.

Un déficit qu'il ambitionne de faire encore baisser d'ici la fin de la mandature actuelle. C'est ce bilan prometteur qui semble l'avoir convaincu face aux divisions naissantes dans son groupe majoritaire depuis l’annonce de son retrait.

Faire taire les dissensions

Aujourd'hui, il a réussi à apaiser les dissensions et ramener 3 des 4 prétendants légitimes : son 1er adjoint, Pierrot Taurus, son 2e adjoint, Jennifer Linon et son 3e adjoint, Gaston Geran.

Seul le 5e adjoint, Daniel Nicolas a décidé de faire cavalier seul.

Une opposition en ordre de marche

Aramis Arbau devra donc lui faire face. Il affrontera également, le leader de l'opposition, Jules Otto, qui a déjà déclaré sa candidature.

Un autre candidat potentiel pourrait entrer dans la donne :Georges Clairy. Mais pour l’instant, ce dernier se montre très hésitant à l’idée de constituer et conduire une liste.

Georges Clairy que Aramis Arbau avait devancé de 392 voix en 2014. L’ancien maire, éliminé avec une liste sur laquelle on retrouvait Jules Otto en 3e position. Victorin Lurel en 29e place, clôturait la liste perdante.

Elu maire de 1995 à 2001, puis de 2014 à aujourd'hui, Aramis Arbau réussira t-il la passe de 3, en 2020 ?

Il faudra attendre onze mois pour connaitre le verdict des urnes.