Young Chang Mc, un accusé au visage serein

Par • Mis à jour le 26/10/2016 - 23:51

AUDIO - Ce mercredi 26 octobre 2016 marque le troisième jour du procès de Young Chang Mc à la cour d'appel de Meurthe-et-Moselle. Mais, Yoni Sama, de son vrai nom, affiche une sérénité peu ordinaire depuis le début de la semaine.

    Young Chang Mc, un accusé au visage serein

Yoni Sama alias Young Chang Mc comparait depuis lundi 24 octobre 2016 à la cour d'appel de Meurthe-et-Moselle. Au bout de trois jours de procès, le constat est identique.

Le chanteur, son manageur, Jean-Marc Coudrey et un homme de confiance, Maverick Montout, affichent une sérénité déconcertante dans le box des accusés.

Pourtant, les faits qu'ils leurs sont reprochés sont graves : tentative d'extorsion avec actes de tortures et de barbarie, enlèvement, séquestration et tentative de meurtre, le tout sur fond d'un trafic de drogue entre la Martinique et Paris.

Si le chanteur a reconnu les faits pendant l'instruction, il réfute toute intention de morts sur les victimes, un homme et une femme de la région nancéenne.

Des victimes qui, selon leur avocat, ne cherchent pas la peine exemplaire. Elles souhaiteraient, simplement, obtenir un signe de compassion, après les terribles tortures subis en 2013.

La même année, Young Chang Mc avait été placé en détention.

avec Eric Dupuy

Ecoutez Me Berna, l'avocat des victimes.