Les interpellés du barrage de Port-Louis sous contrôle judiciaire

Par 26/01/2022 - 20:14 • Mis à jour le 26/01/2022 - 20:12

4 prévenus dont un pompier volontaire étaient présentés ce mercredi après-midi en comparution immédiate, interpellés lors des blocages lundi à Port-Louis. Les prévenus ont demandé un délai pour préparer leur défense, ils reviendront donc le 7 mars. 

    Les interpellés du barrage de Port-Louis sous contrôle judiciaire

Même si un mandat de dépôt a été requis contre le soldat du feu, suite également des faits présumés remontant à novembre dernier, durant lesquels il aurait usé d'une lance à incendie contre les forces de l'ordre. Plusieurs centaines de militants s'étaient rassemblés pour l'occasion devant le Palais de Justice pointois. 

L'audience a débuté à 13h30 en procédure de comparution immédiate, 4 prévenus interpellés lundi à Port-Louis qui devaient comparaître en procédure d'urgence devant les juges, après les barrages installés sur les routes. Des blocages rapidement levés par les forces de l'ordre ce matin là. Parmi les mis en cause, un sapeur-pompier qui aurait participé aux évènements, et il serait déjà connu pour des faits du 15 novembre dernier. 

Le fond du dossier n'a donc pas été abordé ce mercredi. Restait la question de la détention ou pas. Un mandat de dépôt a été requis contre le pompier, des contrôles judiciaires pour les 3 autres dont une femme. Elle est un assistante de vie, suspendue car non vaccinée. Un autre est comptable au chômage pour les mêmes raisons, selon lui. Le troisième, fils d'un des principaux leaders sociaux, est en passe de monter son projet artistique. Ils sont tous ressortis libres sous contrôle judiciaire avec des obligations variées, sous les applaudissements d'une foule venue nombreuse. 

Écoutez Maître Harry Nirelep, l'un des 5 avocats satisfaits par cette décision : 

 

Tags