Ils volent deux touristes et écopent de peines de prison ferme

Par • Mis à jour le 19/04/2016 - 17:02

Ce lundi 18 avril 2016, deux hommes ont été jugés au tribunal correctionnel pointois pour l'agression d'un couple de touristes le jour précédent à Anse-Bertrand. Les deux prévenus ont ainsi été condamnés à des peines de prison ferme.

    Ils volent deux touristes et écopent de peines de prison ferme
Medhy Bino, 22 ans et Mathieu Joseph, 23 ans ont agressé un couple de touristes ce dimanche 19 avril 2016. Ces faits ont eu lieu peu après 13 heures sur la plage de la Chapelle (Anse-Bertrand).

Les touristes étaient arrivés en Guadeloupe la veille. Les deux acolytes d'opportunité leur ont dérobé un sac contenant tous leurs papiers, carte bleu, 100 euros en espèce ainsi qu'un appareil photo.

Mais, les deux jeunes étaient loin de s'imaginer qu'habitant à proximité des lieux de leurs méfaits qu'ils auraient pu être démasqués. Ce lundi 18 avril, les deux agresseurs ont dû s'expliquer devant le tribunal correctionnel de Pointe-à-Pitre.

Ces faits ont été correctionnalisés. Mais, ce vol avec arme aurait pu les conduire devant la cour d'assises, leur a rappelé le président d'audience.

A la barre, Medhy Bino et Mathieu Joseph ont tenté de se justifier. Les deux touristes les auraient mal regarder. Exaspéré, le président d'audience a dû , si l'on puis dire, leur remettre les pieds sur terre.

"Vous êtes en train de vous moquer du tribunal !".

C'est alors que l'une des victime, le mari s'est approché de la barre. Et il n'y est pas allé de main morte.

"Si l'on avait été averti du climat ambiant en Guadeloupe on ne serait pas venu. On hésite même à écourter nos vacances préparées depuis un an".

Quant au procureur, il a enfoncé le clou. Notre destination touristique serait régulièrement dangereuse au gré de mauvaises rencontres.

"Ce sont des faits d'atteinte à la réputation de la Guadeloupe".

Le premier avocat, lui, a plaidé le fait qu'il ne fallait pas être manichéen dans ce dossier. Le second expliquant que ces deux-là sont allés au plus facile : agresser des touristes.

Les trois juges après avoir délibéré ont condamné Medhy Bino, récidiviste à un an de prison ferme et Mathieu Joseph à 10 mois de prison ferme. Dans les deux cas leur mandat de dépôt a été signifié.