Le climat des affaires s'améliore en Guadeloupe

Par • Mis à jour le 11/06/2018 - 08:19

Selon la dernière note expresse de l’IEDOM, les tendances au premier trimestre 2018 sont en nette progression, avec un indicateur du climat des affaires à son plus haut niveau depuis 2012.

    Le climat des affaires s'améliore en Guadeloupe

Selon les premiers résultats de l’enquête de conjoncture, l’activité des entreprises est dynamique au premier trimestre 2018. Néanmoins, l’allongement des délais de paiement et la hausse des charges continuent de peser sur la trésorerie des entreprises. En parallèle, le solde d’opinion relatif aux effectifs reste favorablement orienté.

Un ICA au plus haut niveau depuis 2012

Au premier trimestre 2018, l’indicateur du climat des affaires (ICA) progresse de 3,7 points par rapport au trimestre précédent. Il s’établit à 103,7 points, ce qui le place au dessus de sa moyenne de longue période, pour la troisième fois depuis 2012. Cette augmentation de l’ICA tient essentiellement aux anticipations positives portées par les chefs d’entreprise pour le deuxième trimestre 2018. Les intentions d’investir des chefs d’entreprise pour les douze prochains mois s’inscrivent en hausse. Le solde d’opinion associé est au dessus de sa moyenne de longue période pour le sixième trimestre consécutif.

Des perspectives encourageantes

En termes de perspectives, pour le deuxième trimestre 2018, les chefs d’entreprise sont optimistes. Ils anticipent une augmentation de leur activité et de leurs effectifs. Les délais de paiement devraient toutefois à nouveau s’allonger, continuant ainsi à affaiblir leur trésorerie.