La primaire de la CCI aux oubliettes !

Par • Mis à jour le 18/11/2016 - 18:47

La primaire pour désigner le ou les présidentiables à la CCI n'aura finalement pas lieu. Néanmoins, il semble que trois candidats sont en lice pour briguer le poste.

    La primaire de la CCI aux oubliettes !
C'était le risque. L'union affichée par les membres de la liste "Ensemble pour l'entreprise des îles de Guadeloupe", au cours des élections de la Chambre des commerces et d'industrie, a volé en éclats.

De ce fait, la primaire pour désigner le ou les présidentiables de la CCI n'aura pas lieu.

Jeudi 17 novembre 2016, trois candidats étaient encore en lice : Henri Nagapin, présenté comme le candidat de la présidente sortante, José Gaddarkhan, le président de la fédération du BTP et Patrick Vial Collet, du groupement des hôteliers de Guadeloupe. En début de semaine, ce dernier s'est invité dans la course.

Ces trois candidats se réservent le droit de confirmer leur candidature le jour de l'élection du bureau et du président de la CCI en présence de Jacques Billant, le préfet de région.

Alors, comment expliquer que l'idée de cette primaire ait éclaté en morceau ? Selon les dires des plus impliqués, ce procédé n'avait aucune valeur juridique.

Pour l'heure, les candidats déclarés s'attachent donc à compter leurs alliés. Quant au clan Koury, il s'active pour déjouer les stratégies mises en œuvre pour contrer son candidat. L'ultime round de ces élections se veut, visiblement, beaucoup plus féroce.

Anaëlle Edom avec Thierry Fundéré
@anaellee_rci