Le festival Terre de Blues met le feu à Marie-Galante

Par 03/06/2017 - 07:12 • Mis à jour le 03/06/2017 - 07:12

La 18ème édition du festival Terre de Blues de l’île authentique du sud de l’archipel guadeloupéen s’est ouverte avec éclat vendredi 2 juin. La fête battra son plein jusqu'au lundi de Pentecôte.

    Le festival Terre de Blues met le feu à Marie-Galante

C’est bien connu, pour le week-end de la Pentecôte, the place to be, c’est Marie-Galante, à l’occasion du festival Terre de Blues organisé chaque année dans cette belle île de notre archipel.

Et pour cette 18ème édition, les festivaliers ne dérogent pas à la règle. Les organisateurs tablent sur une fréquentation estimée à près de 11.000 visiteurs cette année.  

Le coup d’envoi des festivités a donné le tempo vendredi soir et permis de mesureur l’engouement populaire suscité par l’évènement, devant la grande scène de l'habitation à Grand Bourg, où se sont produit successivement, Morgane J. de la Réunion, Rony Théophile et le groupe Dissonance. 

Une première grande soirée de concert à l’issue de laquelle, outre les nombreux afters organisés sur l’île, le grand léwoz populaire du groupe Akiyo, devant la gare maritime de Grand-Bourg, a imprimé le rythme de cette 18ème édition du festival Terre de Blues.