Le projet de reprise de France-Antilles par Xavier Niel se précise

Par • Mis à jour le 28/02/2020 - 13:23

Le quotidien économique "Les Echos" a dévoilé les contours de l'offre déposée par Xavier Niel, via sa holding NJJ, pour la reprise du groupe France-Antilles. La réponse du tribunal de commerce de Fort-de-France est attendue le 10 mars.

    Le projet de reprise de France-Antilles par Xavier Niel se précise

Le fondateur de Free va déposer son offre, via sa société NJJ, selon le journal Les Echos et ce avant la date butoir fixée au 2 mars. Ce projet prévoit la reprise de 115 à 135 salariés sur les 235 employés, avec un investissement d'environ 10 millions d'euros et une participation de l'État.

France-Antilles pourrait rester un quotidien, avec une parution papier, même si le numérique fera partie des axes de développement, tout comme l'événementiel. Le verdict sur cette offre, la seule sur la table pour l'instant, est attendu pour le 10 mars.

Feuilleton à rebondissements

Cette reprise c'est un feuilleton permanent. D'abord placé en redressement judiciaire, le quotidien a vécu de longs mois dans l'attente du bouclage du financement du groupe AJR, propriétaire du titre, qui n'a finalement jamais abouti.

Le 30 janvier, la liquidation a donc été prononcée, avec la fin du seul quotidien des Antilles et de la Guyane. Mais coup de théâtre il y a dix jours, le tribunal de commerce de Fort-de-France a prolongé l'activité face à l'intérêt manifesté par Xavier Niel, un intérêt confirmé si cette offre a effectivement été déposée, comme l'indique le quotidien économique. 

Tags