Saison cyclonique : l'université du Colorado revoie ses prévisions à la baisse

Par • Mis à jour le 03/07/2018 - 12:06

Bonne nouvelle pour les habitants de l'Arc Antillais. L'université du Colorado dont les prévisions sont parmi les plus consultées a revu ses projections pour la saison en cours.

    Saison cyclonique : l'université du Colorado revoie ses prévisions à la baisse

Les météorologistes de l'université du Colorado ont changé leur fusil d'épaule. Dans son rapport actualisé publié hier (2 juillet 2018), le laboratoire météorologique estime que la saison cyclonique devrait être moins intense que prévue.

Dans les détail, Philip J. Klotzbach and Michael M. Bell, météorologistes et rédacteurs du rapport prévoient que 11 tempêtes seront nommées d'ici décembre contre 14 dans leur compte rendu. Des tempêtes qui devraient sévir durant 45 jours au total au lieu des 70 jours prévus initialement dans leur rapport du mois d'avril.

Concernant l'activité cyclonique, ils estiment que 4 ouragans dont 1 majeur verront le jour contre 7 et 1 dans leur prévision d'avril. Des prévisions qui se situent toutes en dessous de l'activité moyenne observée entre 1981 et 2010.

Atlantique froid et haute pression

Dans leur analyse, les météorologues observent que le bassin atlantique tropical est beaucoup plus froid que la normal ce qui contrarie le développement des systèmes cycloniques. La pression atmosphérique est également plus élevée que la moyenne. Un autre élément qui concoure à la faible activité cyclonique.

Par ailleurs le phénomène atmosphérique El Nino même faible devrait se développer durant la saison. De quoi alimenter les vents de cisaillements qui gênent habituellement la naissance des cyclones.

Dans leur rapport les chercheurs rappellent néanmoins qu'il suffit d'un seul ouragan pour mettre en danger la vie des habitants des zones côtières et faire d'une saison calme, une saison active. L'anticipation et la préparation sont donc de rigueur.

Pour rappel la saison cyclonique a débuté le 1er juin 2018 et s'achèvera le 30 novembre 2018. La tempête tropicale Alberto, la première de la saison, a traversé notre région