Victoire Jasmin interpelle le gouvernement sur le risque de prescription dans le dossier chlordécone

Par 10/02/2021 - 13:09 • Mis à jour le 10/02/2021 - 12:54

Au Sénat, Victoire Jasmin a interrogé le gouvernement sur la possibilité du non lieu qui pourrait être prononcé dans le volet pénal du dossier chlordécone. C'est Olivier Véran, ministre de la Santé qui lui a répondu.

    Victoire Jasmin interpelle le gouvernement sur le risque de prescription dans le dossier chlordécone

La sénatrice de Guadeloupe, Victoire Jasmin, interpellé le Garde des Sceaux, Eric Dupont-Moretti sur plusieurs problématiques liées au sujet du chlordécone.

Elle a alerté le gouvernement sur le fait que les documents utilisés par la commission d'enquête parlementaire ne seront pas consultables avant 2044. Victoire Jasmin a aussi évoqué le risque de non lieu suite aux plaintes déposées par des associations.

S'agit-il d'un déni de justice ? S'agit-il de mépris à l'égard de ces populations ?

C'est Olivier Véran, le ministre de la Santé qui lui a répondu. Il a, comme tous les membres du gouvernement qui s'expriment sur le dossier depuis 2018, rappelé que le président de la République avait reconnu la problématique.

Nous comprennons la légitime émotion de la population sur ces questions 

Oivier Véran a insisté sur l'élaboration du plan chlordécone IV.

Tags

À lire également