Les Antilles se concertent au congrès international sur les réparations

Par 31/07/2022 - 15:58 • Mis à jour le 31/07/2022 - 15:55

Il se déroulera à la Barbade, du 4 au 6 août prochains.

    Les Antilles se concertent au congrès international sur les réparations
Photo d'illustration

Pour la Martinique, une délégation de 13 personnes regroupant le Mouvement International pour les Réparations (MIR) et le Comité National pour les Réparations (CNR) sera sur place. La procédure judiciaire entamée par l'île sera notamment évoquée.

La Guadeloupe aussi sera représentée, et c’est aux côtés de plusieurs autres nations que nos territoires vont ainsi plaider leur cause, comme l'explique Myriam Malsa, vice-présidente du MIR Martinique.

Une procédure judiciaire va être menée au niveau du tribunal de Paris, en janvier 2023. On a pour objectif que des milliers de requérants rejoignent cette action collective pour pousser les juges français à reconnaître notre droit à réparation. On nous a opposé la question de la prescription, alors que par essence, un crime contre l'humanité est imprescriptible. Il y a aussi le fait que la loi Taubira est mémorielle et n'évoque pas cette question des réparations, elle ne serait donc pas normative. Or, l'essence d'une loi est de définir une norme. Donc, quoiqu'il en soit, on ira jusqu'au bout.

Tags