Une plateforme pour lutter contre les violences sexuelles et sexistes

Par 20/04/2022 - 09:23 • Mis à jour le 20/04/2022 - 09:22

Depuis le 11 avril 2022 la plateforme de signalement des violences sexuelles et sexistes est devenue la plateforme numérique de signalement des atteintes aux personnes et d'accompagnement des victimes (PNAV). La Police Nationale a livré plus de détails sur ce nouvel outil.

    Une plateforme pour lutter contre les violences sexuelles et sexistes

Cette plateforme, commune à la police nationale et à la gendarmerie, outre les violences sexuelles et sexistes, s'étend à d'autres infractions telles : les violences conjugales, les discriminations et toutes les formes de haine, dont le cyber-harcèlement. Ce portail est accessible pour les victimes et les témoins depuis les sites : service-public.fr, arreteonslesviolences.gouv.fr ou encore tous autres sites officiels des ministères.

Les usagers sont alors dirigés vers un service de messagerie instantanée sous forme de "tchat". Ainsi, en permettant aux victimes d'échanger directement, anonymement, 24h/24 et 7j/7, avec des policiers ou des gendarmes spécialement formés, la plateforme PNAV contribuera à améliorer la prise en charge des victimes et leur proposera un accompagnement adapté à chaque situation.

Toutefois, la plateforme ne se substitue pas aux dispositifs pré-existants mais propose aux victimes qui n'osent pas franchir la porte des forces de l'ordre un nouveau moyen de libérer leur parole. Attention cette plateforme n'est pas dédiée aux appels d'urgence qui restent du ressort du 17 police secours.

 

Tags