L’initiative de lutte internationale contre les sargasses officiellement lancée

Par 04/12/2023 - 14:48

Le ministre délégué chargé des Outre-Mer, Philippe Vigier a officiellement lancé samedi 2 décembre à Dubaï, en marge de la COP 28, l’Initiative internationale de lutte contre les sargasses avec Sylvie Gustave-Dit-Duflo, présidente de l'OFB (office français de la biodiversité) ainsi que le soutien de la République dominicaine, du Costa Rica, du Mexique et de l’OECO.

    L’initiative de lutte internationale contre les sargasses officiellement lancée
Image d'illustration

Cette initiative internationale de lutte internationale contre les sargasses s’impose comme une coopération nécessaire. C’est ainsi que l’a présenté Philippe Vigier, ministre délégué chargé des Outre-Mer, en marge de la COP28.

Nous serons en capacité à résoudre trois problèmes. Le premier, c'est faire en sorte qu'il y ait une diminution des nutriments qui sont générateurs avec le réchauffement climatique de la multiplication des sargasses. La deuxième chose, c'est comment ensemble, avec les échanges de bonnes pratiques, on est en mesure d'aller ramasser ces sargasses et d'éviter leur prolifération.

L’ambition est en effet d’aboutir à un plan d’action international.

L'idée, c'est d'avoir le moment venu une résolution devant les Nations unies, et j'espère que fin 2024, et avec un second objectif, à Nice en 2025, il y aura un grand rendez- vous, vous le savez, sur l'avenir des océans. Cette conférence des nations sur les océans sera co-présidée par le Costa Rica et par la France.

Cette démarche inédite se déploiera en coordination étroite avec les nouveaux engagements européens. « L'Europe a financé largement les programmes SARG'COOP I. Nous en sommes à la mise en œuvre de SARG'COOP 2 », rappelle le délégué Philippe Vigier. Il espère également que l’Europe pourra coordonner ces programmes et répondre aux attentes. De son côté, l'AFD (Agence française de développement) s'est déjà engagée à soutenir des projets et entend débloquer une enveloppe de 8 millions d'euros.

Tags

À lire également