La SARA effectue de la prévention pour éviter des accidents sur le site

Par 08/08/2022 - 12:26 • Mis à jour le 08/08/2022 - 11:46

La SARA, Société Anonyme de la Raffinerie des Antilles, applique régulièrement toutes les règles de prévention pour éviter des accidents sur le site.

    La SARA effectue de la prévention pour éviter des accidents sur le site

En 52 ans d’existence, aucun problème n'a été signaler à la raffinerie grâce à toutes les mesures de prévention mis en place par la SARA. Cependant, comme le risque zéro n'existe pas, des exercices sont pratiqués chaque semaine et des procédures très strictes sont appliquées. En effet, si un incident survenait sur le site, la SARA dispose de plusieurs moyens dont des pompiers. Une quinzaine se trouvent constamment sur place avec du matériel adapté.


Un message très rassurant pour les riverains de la société, surtout après ce qui s’est passé mercredi dernier dans une usine en Dordogne. Plusieurs explosions avaient retenti en tout début d’après-midi. Elles ont eu lieu dans un bâtiment de l’entreprise qui produit de la nitrocellulose pour munitions sur un site classé Seveso "seuil haut" pour le risque incendie et toxique. On déplore un blessé grave "en urgence absolue" et sept "en urgence relative"

Le directeur général adjoint de la SARA Jean-François Rochefort
Le directeur général adjoint de la SARA Jean-François Rochefort interrogé par Yvonne Guilon

La prévention passe d'abord par les habilitations strictes de l'ensemble des personnes qui travaillent au sein des installations. Il y a les pompiers, les opérateurs de raffinerie, les opérateurs en charge de la logistique, les laborantins, la maintenance etc. Tous ces métiers nécessitent une formation, des recyclages et surtout des habilitations au poste de travail. C'est important que les gens qui viennent travailler soit en capacité de bien faire leur travail et d'assurer tous les principes de sécurité au niveau de leur poste. Également, nous avons des inspections reconnues par l'administration. La mission de ce service est de s'assurer que l'ensemble des tuyauteries, des colonnes, des capacités sous pression soient intègres. Régulièrement, tous les six ans, nous faisons ce qu'on appelle un arrêt métal qui nous permet, sur la base des rapports d'inspection, de changer, de maintenir et d'avoir des tuyauteries, des colonnes et des ballons tout neufs.