Convoi pour les réparations met en valeur les jeunes

Par • Mis à jour le 15/05/2016 - 18:54

Le 16ème Convoi pour les réparations poursuit son chemin depuis 5 mai 2016. Ce dimanche 15 mai, ils étaient aux Trois-Îlets, à l’Anse à l’âne. Cette année 2016, le convoi fait attention à la jeunesse martiniquaise.

    Convoi pour les réparations met en valeur les jeunes
Depuis 5 mai 2016, le traditionnel Convoi pour les réparations se tient aux plusieurs endroits de la Martinique. Ces pèlerinages rendent hommage aux ancêtres africains. Ce dimanche, 15 mai, la manifestation a eu lieu aux Trois-Îlets, à l’Anse à l’âne.

Les dirigeants de la manifestation réclament les réparations pour le préjudice subi par les descendants d’esclaves en Martinique. Cette année 2016, ce sont les jeunes qui sont mise en valeur par les manifestants.

« Cette année pour la première fois on a organisé le convoi « ti moon » pour faire agir sur les générations montantes, des enfants pour qu’ils prennent leur main au combat pour eux-mêmes. C’est toute une éducation qu’il faut faire pour que les traumatismes s’effacent. Il faut les réparer », selon Marcel Bourgade, le vice-président du Mouvement International pour les Réparations (MIR) en Martinique.

Il estime, que les traumatismes des enfants sont profonds. Les connaissances et les informations correctes sont indispensables.

Pour les jeunes, la rencontre avec le concepteur du mémorial CAP 110 a été organisée la semaine dernière.

Le 16ème Convoi pour les réparations se poursuit jusqu’au 22 mai 2016. Les manifestants seront à Sainte-Anne, Lamentin, Foyal, Schoelcher, Bellefontaine, Saint-Pierre et achèveront leurs pèlerinages à Prêcheur.

Veranika Chyhir et Xavier Chevalier