La lutte contre la pêche illicite d'oursins blancs : une yole saisie et le produit de la pêche remis à la mer

Par • Mis à jour le 29/11/2016 - 00:10

Des plaisanciers à bord d'une yole pris en flagrant délit de pêche illicite d'oursins blancs. Leur embarcation a été saisie. La direction de la mer révèle des faits qui remontent au 9 novembre 2016 alors qu'une nouvelle autorisation de pêche a été ouverte aux professionnels ce lundi 28 novembre jusqu'au lendemain midi.

    La lutte contre la pêche illicite d'oursins blancs : une yole saisie et le produit de la pêche remis à la mer
Alors que l’autorisation de la pêche ouverte, les 24 et 25 novembre 2016, a été prolongée, ce lundi 28 et mardi 29 novembre 2016 jusqu’à midi, les autorités maritimes de Martinique ont mis en lumière une affaire de braconnage d'oursins blancs remontant au début du mois.

Volonté de montrer qu'elles veillent au grain ? Et de rappeler que seuls les pêcheurs professionnels sont concernés par cette autorisation de pêche ? Certainement.

En tout cas, plusieurs plaisanciers ont été surpris en flagrant délit de pêche illicite d'oursins blancs, le 9 novembre dernier, à bord d'une yole (cf. photo) du côté du Cap Chevalier, dans le sud de la Martinique.

Ce sont les agents de l'unité littorale des affaires martimes (direction de la Mer) qui les ont repérés. "Le produit de la pêche, constitué de lambis et d’oursins vivants, a été immédiatement ré- immergé au large", précise-t-on.

Pour lutter contre cette forme de braconnage, la Direction de la Mer envisage de poursuivre ce type d'opérations. Et pour dissuader les braconniers et prévenir la récidive, elle entend "privilégier les saisies des produits de la pêche, des matériels mais aussi des navires impliqués".

A cet égard, la saisie de la yole des plaisanciers braconniers du 9 novembre "a été confirmée par le Juge des Libertés et de la Détention de Fort-de-France, dans l’attente d’une décision sur sa destination ou du paiement du cautionnement par le contrevenant".

Enfin étant entendu qu'un homme averti en vaut deux, sachez que la pêche aux oursins blancs (quand elle est autorisée) "ne peut s’effectuer qu’en plongée en apnée depuis un navire de pêche professionnelle".
Jean-Philippe Ludon
@jpludonrci