Paiements en 5 ou 10 fois sans frais, attention !

Par • Mis à jour le 15/12/2015 - 12:33

Le paiement en plusieurs fois a pour objectif de faciliter mais aussi de booster les achats... Une pratique qui rencontre encore plus en cette période de fêtes de fin d'année. Avec une simple carte bancaire, le consommateur peut payer son achat en plusieurs fois sans frais. Cette pratique présente un risque énorme puisqu'il ne prend pas en compte la situation financière du client. Dans son rapport de 2014, l'IEDOM indique qu'en Martinique, 539 dossiers de surendettement ont été déposés dont 532 déclarés recevables par la commission de surendettement l'année dernière

    Paiements en 5 ou 10 fois sans frais, attention !
La course aux cadeaux dans les magasins a commencé depuis quelques temps déjà et les bonnes affaires ne manquent pas ! Promotions et offres spéciales sont bien en vue sur la multitude de prospectus distribués dans les boîtes aux lettes. Pour les plus démunis, les offres et facilités de paiement ont de quoi charmer : en plusieurs sans frais avec votre carte bleue, et parfois même jusqu'à ... 10 fois ! De nombreux clients se laissent même tenter pour de tous petits montants."On le fait par carte bleue c'est plus imple et plus rapide ! L'avantage pour le client c'est qu'il peut payer en plusieurs fois" , explique Frédérique Belval responsable du magasin la Grande Récré à Dillon.

Dans les banques on développe ces cartes spéciales pour payer en 3 ou 4 fois sans frais; mais pas question pour autant d'y voir un risque supplémentaire d'impayés comme l'explique Olivier KLEIN, directeur Général de la BRED " On ne peut pas dire que la crise aujourd'hui conduise à des risques sur les crédits", a t-il précisé.

Du côté de l'IEDOM qui gère les dossiers de surendettement en Martinique, on a une toute autre lecture de ces pratiques et les mots peuvent être durs, "c'est une forme de crédit illégale", a indiqué Victor Robert Nugent, directeur de l'institut d'émission des DOM.

Il est important de rappeler que l'on peut être interdit bancaire pour un impayé de 1000 euros comme de... 10 euros ! En Martinique, 15 500 personnes sont interdites bancaires en Martinique.

Audrey Ollon et Peggy Saint-Ville