Les familles expulsées de Morne-à-l'Eau mobilisées

Par 19/01/2016 - 13:39 • Mis à jour le 19/01/2016 - 13:39

La semaine dernière, trois familles avaient été expulsées de leurs logements situés à Bosredon. Le Collectif de Défense Mobile a décidé de reprendre possession des lieux ce mardi vers 4 heures.

    Les familles expulsées de Morne-à-l'Eau mobilisées
Le collectif de défense mobile (LCDM) passe à l’action à Bosredon (Morne-à-L’eau). La semaine dernière trois familles de la section avaient été expulsées. Ce mardi 19 janvier 2016, vers 4 heures, LCDM s’est déplacé pour reprendre possession des lieux.

Les autorités auraient décidé de démolir et d’expulser ces familles alors qu’elles disposent de titres de propriété valables. Pour le collectif, c’est l’incompréhension.

Sur les ondes de RCI Guadeloupe, Hubert Quiaba son porte-parole a exprimé sa stupéfaction :"En plus des expulsions, nous constatons que les démolitions ont commencé sans permis. Si nous sommes dans un état de droits, il faut que le droit soit respecté".

Le Collectif de Défense Mobile compte rendre public les titres de propriétés. Il souhaite également rencontrer Jean-Claude Lambion, le maire de Morne-à-l'Eau. La mobilisation de LCDM a engendré un important embouteillage dans la zone.