Les modalités du couvre-feu qui entre en application ce dimanche

Par 07/03/2021 - 09:42
01/01/2020 - 00:00

Le couvre-feu entre en vigueur en Guadeloupe. Décrété à partir de ce dimanche, et au moins jusqu'au 25 mars, il va permettre de restreindre les déplacements sur tout le territoire et d'éviter les rassemblements nocturnes. C'est en tout cas ce que souhaitent les autorités afin d'éviter la troisième vague tant redoutée.

    Les modalités du couvre-feu qui entre en application ce dimanche

Ce couvre-feu est l'une des mesures du nouvel arsenal préfectoral pour faire face à la montée rapide des cas de coronavirus en Guadeloupe. Rappelons que des dispositifs de ce type sont déjà en vigueur sur le territoire hexagonal, mais aussi à Mayotte et à la Réunion.

Dès 22h et jusqu'à 5h chaque nuit, seront donc interdits tous les déplacements en dehors de ceux professionnels ou pour l'enseignement, pour des raisons de santé, pour des motifs impérieux d'ordre familial, pour les personnes en situation de handicap et leur accompagnant, pour des convocations judiciaires ou administratives, pour des missions d'intérêt général, pour du transit vers ou depuis l'aéroport et enfin pour des déplacements brefs, dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile pour les besoins des animaux de compagnie.

Toute personne concernée devra d'ailleurs compléter une attestation qui est disponible sur le site de la préfecture et se munir des documents permettant de justifier sa situation. 

D'autres mesures à venir ?

Par ailleurs, en parallèle, d'autres mesures sont aussi en place localement, comme la fermeture des grandes galeries commerçantes, celle des casinos et salles de fitness, s'applique aussi un huis clos pour les compétitions sportives, l'interdiction de plusieurs pratiques en salle - en dehors du cadre scolaire et de haut niveau - pas plus de six personnes lors de rassemblements (en-dehors des manifestations revendicatives et funéraires), mais aussi l'interdiction des défilés, ce qui est important à rappeler avant la mi-carême, ce jeudi.

Enfin, les services de l'État ont déjà prévenu que d'autres restrictions étaient à l'étude comme un élargissement du couvre-feu, de nouvelles limitations sur la pratique sportive, la fermeture des plages et plans d'eau à l'heure du déjeuner, en plus de la nuit, et la mise en place de nouvelles jauges. Cela dépendra de l'évolution de la situation épidémique, qui fera comme chaque mardi l'objet d'un point hebdomadaire par les autorités.

Tags