Cyclotron : ouverture officielle du Centre d'imagerie moléculaire de la Guadeloupe

Par • Mis à jour le 18/06/2018 - 15:58

L'ouverture officielle du Centre d'imagerie moléculaire de la Guadeloupe a eu lieu ce lundi 18 juin à Providence aux Abymes. Le CIMGUA est doté d'un équipement de pointe pour le diagnostic des cancers, le cyclotron et le Tep scan. Un espoir pour tout les patients de la Caraïbe.

    Cyclotron : ouverture officielle du Centre d'imagerie moléculaire de la Guadeloupe

Le Centre d’imagerie moléculaire de la Guadeloupe a ouvert ses portes aux Abymes. Une structure dotée du Cyclotron et d’un Tep Scan, des équipements de pointe dans le diagnostic des cancers. Principal financeur du projet, la Région Guadeloupe, qui a investi près de 9 millions d’euros dans cet équipement de santé d’excellence. L'ouverture officielle de l'établissement s'est déroulée ce lundi 18 juin à Providence aux Abymes en présence des représentants de l'OECS et du gouvernement de Anguilla. Le président de Région, Ary Chalus, qui a annoncé que la collectivité avait entamé les démarches pour doter le CIMGUA d’un deuxième Tep Scan.

C’est le président de la SEM Patrimonial, Guy Losbar, qui est à la tête du CIMGUA. Une structure médicale à la pointe de la technologie qui ouvre un nouveau marché : celui du tourisme de santé.

Parmi les financeurs du CIMGUA, on l’a dit la Région, mais aussi le Département et l’Agence régionale de santé, qui a investi plusieurs millions d’euros sur le Tep Scan. Valérie Denux, la directrice de l’ARS 

Au rang des réactions, celle du sénateur Victorin Lurel. Le projet du CIMGUA avait été initié sous sa mandature à la Région en 2014. 4 ans après, il a assisté à l’inauguration du site.

Pour le docteur Lyonel Bélia, chef du service de médecine nucléaire au CHU et au CIMGUA, cet équipement ne doit pas se limiter au seul domaine de la cancérologie.