"On a tout pour réussir et ce serait bien que nos îles rayonnent un peu plus"

Par 03/06/2021 - 07:00

Comment penser la Guadeloupe autrement? Pour glaner des idées, RCI tend chaque matin son micro à un jeune qui s'investit pour le territoire dans le cadre de cette campagne des élections régionales et départementales. Ce jeudi, un amoureux du Sud Basse-Terre, Nicolas Demetrius a livré ses attentes pour le futur de notre archipel.

    "On a tout pour réussir et ce serait bien que nos îles rayonnent un peu plus"

C'est un un territoire excentré et parfois un peu oublié dans le dynamisme de nos îles, pourtant, la région du Sud Basse-Terre regorge de richesses et surtout de ressources pour apporter son énergie au développement guadeloupéen. Dans le cadre de cette chronique avec des jeunes qui s'investissent pour le territoire, c'est justement un hyperactif amoureux de ce secteur qui s'exprime ce jeudi.

Cet entretien est ouvert à des personnalités de moins de 40 ans qui se positionnent dans le domaine sportif, culturel, artistique ou encore économique et l'invité du jour cumule presque tous ces profils. Nicolas Demetrius, 26 ans, responsable d'une association culturelle et sportive, sensible aux causes sociales, membre du mouvement Voukoum, et amoureux du chef-lieu, a confié sa vision de la Guadeloupe en 2050 à RCI.

 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.