Un réseau de stupéfiants démantelé à Saint-François

Par 13/10/2018 - 09:29 • Mis à jour le 13/10/2018 - 09:29

Une bande soupçonnée de trafic de stupéfiants était présentée hier vendredi en comparution immédiate devant la juridiction pointoise. Les fruits d’une longue enquête de plusieurs mois diligentée par les gendarmes de Saint-François. Les suspects ont finalement été interpellés cette semaine. Ils ont écopé de 6 mois à 4 ans de prison.

    Un réseau de stupéfiants démantelé à Saint-François

C’est suite à des plaintes de riverains auprès de la mairie, qu’une enquête est diligentée. Les habitants de cette fameuse rue de la Fraternité ne supportent plus le trafic de drogue qui s’y tient et la violence qui en découle. Les gendarmes mettent alors un dispositif de surveillance. Après plusieurs mois d’investigations, 7 suspects sont identifiés et finalement interpellés en début de semaine.

Des véhicules saisis

Après 4 jours de garde à vue, ils ont été déférés puis traduits à la barre correctionnelle. Près de la moitié était assistée d’un interprète en anglais, car d’origine Dominiquaise. Le plus actif du réseau, un jeune Guadeloupéen de Calvaire Baie-Mahault qui approvisionnait les autres revendeurs en stupéfiants dans les rues de Saint-François. Des saisies ont bien sur été effectuées chez lui, grosse voiture, moto, jet-ski, armes à feu alimentées en munitions.

235kg en 2 ans

" Rien à voir avec le trafic !" a tenté d’expliquer le mis en cause, il les aurait acheté à crédit et l’argent utilisé proviendrait de son entreprise de vêtement streetwear, fleurissante selon lui. Difficile à croire, a indiqué le parquet. On parle selon le calcul des enquêteurs, d'environ 235kg d’herbe de cannabis, écoulés en 2 ans. Le tribunal après en avoir délibéré, a condamné la bande à des peines allant de 6 mois à 4 ans de prison. Confiscations des véhicules au profit de la gendarmerie nationale.