Le bâtonnier Charles Nicolas dans les filets de la justice

Par 21/11/2022 - 11:36 • Mis à jour le 21/11/2022 - 11:17

En fin de semaine dernière, l’avocat Charles Nicolas a été l’objet de perquisitions, diligentées par la juridiction spécialisée (le JIRS) de Martinique.

    Le bâtonnier Charles Nicolas dans les filets de la justice
Image d'illustration

Des perquisitions ont été menées au sein des deux cabinets d’avocat et au domicile de maître Charles Nicolas. Ces perquisitions ont été ordonnées par un juge d’instruction du JIRS (juridiction interrégionale spécialisée) contre la criminalité et la délinquance organisée basée en Martinique.

Deux véhicules saisis

Dans le respect de la loi, elles ont eu lieu en présence constante de maître Tania Bangou, la bâtonnière de l’Ordre des avocats du barreau de la Guadeloupe. Par ailleurs, la procureure de la République de Fort-de-France s’est refusée à tout commentaire. Pour l’heure, les infractions reprochées au bâtonnier Charles Nicolas ne sont pas connues.

Il en va de même pour le motif de ces perquisitions qui se seraient soldés par des saisies de certains biens personnels de l'avocat. Deux véhicules de luxe seraient ainsi concernés. A noter que le secret de l’instruction couvre les investigations en cours. Selon nos dernières informations, le bâtonnier Charles Nicolas n'a pas été auditionné. Il devrait être entendu dans les prochaines semaines, sans doute sous le régime de la garde à vue. Maître Charles Nicolas bénéficie bien sûr de la présomption d'innocence.

Tags