Affaire "Zempache" : le mineur de 14 ans jugé devant le tribunal pour enfants

Par 15/06/2021 - 20:50 • Mis à jour le 15/06/2021 - 20:49

Un des suspects impliqués dans le meurtre de Dimitri Zami dit "Zempache", en 2019, comparaissait devant le tribunal pour enfants ce mardi. Un cas très rare de dossier appelé devant cette juridiction vu le profil de l’auteur présumé. Une audience tenue à huis clos total, le parquet a d’ores et déjà requis une lourde peine.

    Affaire "Zempache" : le mineur de 14 ans jugé devant le tribunal pour enfants

L’affaire avait fait grand bruit à l’époque, le 31 mars 2019, un jeune père de famille de 28 ans avait été agressé à son domicile du Gosier, semble t-il pour le vol de ses deux-roues. La victime avait essuyé des tirs d’arme à feu devant les yeux de sa famille, notamment de sa compagne. Trois suspects étaient rentrés chez eux et avaient menacé le couple, leur fils dormait dans une chambre. Le motard "Zempache", bien connu dans le milieu associatif aurait tenté de s’interposer et un coup de feu serait parti ce soir là. 

L'un des jeunes de la bande, adolescent de 14 ans à l’époque, devait donc répondre ce mardi de ses actes devant une juridiction spéciale pour enfants de Pointe-à-Pitre, normalement de tels faits relèvent de la Cour d’Assises des mineurs mais depuis une réforme récente, la procédure peut être renvoyée devant les juges qui statuent en matière criminelle. Le jeune âge explique en partie ce choix, cela concerne les mis en cause de moins de 16 ans. 

Un vol avec violence en bande ayant entraîné la mort avec arme, des faits particulièrement graves qui font encourir une lourde peine. L’audience tenue à huis clos total se poursuivait encore tard ce mardi soir. Les autres co-auteurs, plus âgés, devraient quant à eux être jugés devant la Cour d’Assises de Basse-Terre. Ce décès brutal avait provoqué les jours suivants un élan de solidarité dans le monde des motards de Guadeloupe, avec des défilés importants sur les routes. 

 

 

Tags