Affaire Tranchot : 25 ans requis contre l'accusé

Par Pierre Emmanuel 16/04/2021 - 22:12
01/01/2020 - 00:00
Guadeloupe

Ce vendredi, au terme de 5 journées d'audience, 25 années de réclusion criminelle ont été requises dans la soirée, contre Martin Tranchot, ce Marigalantais âgé de 51 ans, auteur présumé des disparitions et morts annoncées des deux femmes victimes, originaires de la République Dominicaine, âgées de 20 et 45 ans.

    Affaire Tranchot : 25 ans requis contre l'accusé

Au terme de 5 journées d'audience, 25 années de réclusion criminelle ont été requises ce vendredi soir, contre Martin Tranchot, ce Marigalantais âgé de 51 ans, auteur présumé des disparitions et morts annoncées des deux femmes victimes, originaires de la République Dominicaine, âgées de 20 et 45 ans.

Des disparitions survenues respectivement en 2008 et 2016. Après 2 heures et 20 minutes d'un réquisitoire fouillé de la part de l'avocate Générale, Elodie Rouchouse n'a pas retenu la préméditation dans ses réquisitions mais a par contre estimé que les actes commis par Martin Tranchot  avaient pu être altérés du fait d'une colère non maîtrisée et une croyance aux phénomènes extralucides qui auraient pu diminuer sa clairvoyance lors du passage à l'acte.

Dès lors, le Ministère Public ne pouvait pas requérir la peine maximale de la perpétuité puisque la thèse de l'assassinat était rejetée, ni le maximum en cas de meurtre, à savoir 30 ans. Elodie Rouchouse a donc proposé au jury 25 années de réclusion criminelle en insistant tout de même pour que l'accusé qu'elle pense être en mesure de recommencer, ne ressorte pas trop tôt de prison et purge le maximum de sa peine.

Dans l'après-midi ce vendredi, les 3 avocats des parties civiles, maîtres Chipan, Morvan et Djimi , avaient dit qu'ils étaient convaincus de la culpabilité de Martin Tranchot eu égard à ses différentes versions sur les faits qui lui étaient reprochés.

Une conviction totalement opposée du côté des conseils de l'accusé, puisque ce samedi matin, la double défense représentée par maîtres Bourjac et Adélaides, va plaider l'acquittement. Les deux avocats de l'accusé insisteront, en effet, sur l'absence de preuves, de corps et d'aveux.

Le verdict est attendu en milieu d'après-midi ce samedi.

Tags

A lire également