Plusieurs incidents graves durant la nuit, des enquêtes ouvertes

Par 19/11/2021 - 12:50 • Mis à jour le 19/11/2021 - 12:48

Nuit très agitée avec plusieurs faits marquants à déplorer. Un énorme incendie à Pointe-à-Pitre où 6 bâtiments sont partis en fumée, des pillages de bijouteries et en périphérie, deux brigades de Gendarmerie ont été assiégées par des bandes, certains militaires agressés à l'acide.

    Plusieurs incidents graves durant la nuit, des enquêtes ouvertes

Au moins deux brigades ont été prises d'assaut par des bandes de jeunes. Au Lamentin et à Morne-à-L'eau, les individus ont tenté de pénétrer à l'intérieur des casernes, sans doute à la recherche d'armes, pendant que d'autres procédaient à des jets de pierres. Mais les militaires ne se sont pas laissés faire et se sont tout simplement “défendus” sans plus de précisions nous a t-on indiqué côté parquet. Au Moule, d'autres gendarmes ont subi des jets d'acide, littéralement aspergés selon nos sources mais heureusement, aucun blessé grave n'est à déplorer.Des attaques surprises auxquelles ils ont dû faire face rapidement.

Plusieurs enquêtes sont depuis ouvertes confiées aux brigades de recherches de compagnies respectives. En zone police, les casseurs, une centaine encagoulés selon des témoignages, s'en sont pris à des commerces à forte valeur marchande, c'est à dire des bijouteries principalement. 5 au total ont été visées, les rideaux de fer éventrés. Plusieurs d'entre elles avaient déjà été cambriolées il y a pas si longtemps, un coup dur donc pour les gérants. 

Des enquêtes sont là aussi ouverte pour vols en bande organisées, sans compter l'énorme incendie qui a suivi, ravageant 6 bâtiments. Des poursuites sont ouvertes pour incendie volontaire de nature criminelle. Pour tous ces faits graves survenus en agglomération, c'est la Police Judiciaire du Morne Vergain qui a été saisie.

Par ailleurs, plusieurs particuliers sur les routes ont dans la nuit aussi été victimes d'agressions, dépouillés pour certains mais ils n'ont pas encore pu déposer plainte. Notez qu'à ce stade, il n'y a pas encore eu d'interpellation, les forces de l'ordre étant mobilisés pour rétablir l'ordre en divers points de l'île.

 

 

Tags