Déploiement de gendarmes pour un faux forcené

Par 30/07/2022 - 11:48 • Mis à jour le 30/07/2022 - 11:46

Gros déploiement de Gendarmerie hier vendredi à Baie-Mahault. Suite à un signalement, faisant état d'un forcené armé, les forces de l'ordre ont déployé de gros moyens mais pour au final, pas grand chose. Le suspect victime de cette dénonciation, s'est présenté de lui même et a expliqué être en litige financier avec ses locataires. Ce qui pourrait expliquer cette alerte inutile.

    Déploiement de gendarmes pour un faux forcené

En milieu de journée hier, les forces de l'ordre reçoivent un appel leur indiquant qu'un homme dangereux, serait retranché chez lui à Baie-Mahault avec un fusil. Précaution oblige, les militaires déploient les gros moyens pour sécuriser la zone avec des effectifs conséquents. Le suspect n'est pas présent, informé par la suite, il se rendra de lui même à la brigade pour s'expliquer. 

Il ne comprend pas pourquoi cette intervention, car il ne dispose pas d'arme à feu. Vérification faite, l'homme dit vrai. En revanche, il explique être en litige depuis quelques temps avec des locataires, concernant un bail commercial. Ces derniers ne lui paieraient plus le loyer depuis déjà plusieurs mois et il est vrai que les relations sont tendues.

Dénonciation calomnieuse ? Acte malveillant ? En tout cas, pour l'heure, rien n'est écarté. Mais l'opération aurait pu être évitée, rappelons qu'elle a mobilisé plusieurs gendarmes face à une situation d'urgence semble t-il complètement imaginaire.

 

 

Tags