Ségur de la Santé : 154 M€ accordés à la Guadeloupe et les îles du nord

Par 16/03/2021 - 13:05 • Mis à jour le 16/03/2021 - 13:03

« Reprendre notre destin en main, construire la France de 2030 ! », l’objectif du plan France Relance à travers les mots du Président de la République Emmanuel Macron. Un plan pour relancer l’activité économique dans plusieurs secteurs en France et en Outre-Mer (automobile, hôtellerie-restauration, tourisme, culture) qui ont traversé et qui traversent encore l’épreuve de la crise sanitaire. La Guadeloupe n’est pas oubliée. Une aide concernant différents travaux sur le territoire a été déployée. Le comité territorial de pilotage et de suivi sur l’état d’avancement de ces travaux, composé des autorités, préfet de Région, Président du Conseil Régional et du directeur régional des Finances Publiques, s’est réuni en début de semaine et a fait le point sur les aides financières apportées.

    Ségur de la Santé : 154 M€ accordés à la Guadeloupe et les îles du nord

Le comité a donc fait un état sur l’avancée des travaux menés depuis la signature de l’accord territorial de relance en décembre dernier et un premier comité de pilotage en janvier. Pour rappel, cet accord prévoit la mobilisation de 205 Millions d’euros en 2021 et 2022, dont 135 Millions d’euros de crédits État et 70 Millions d’euros de crédits apportés par le Conseil régional. A titre d’information, cette programmation de crédits pour la relance sera largement augmentée par des crédits supplémentaires de l’État dédiés à la Guadeloupe. Une enveloppe de 154 Millions d’euros est prévue pour la Guadeloupe et les îles du Nord dans le cadre des suites du Ségur de la Santé.

On parle alors de reprises de dettes d’emprunt des établissements de santé, de projets d’investissement, ou encore de remplacement de matériel. Ainsi, parmi les mesures identifiées par le plan de relance national et déclinées en Guadeloupe, les premiers crédits mobilisés par l’État vont permettre la réalisation de nombreux travaux, notamment : environ 8 millions d’euros de crédits nationaux territorialisés pour la rénovation thermique des bâtiments des collectivités par des appels à projets ouverts aux collectivités du territoire. 30 millions d’euros seront injectés dans des projets de biodiversité. 395 000€ sont programmés en matière d’économie circulaire afin de promouvoir la valorisation des déchets organiques et le recyclage sur l’île. 1,5 millions d’euros sont prévus cette année pour soutenir l’investissement industriel. Environ 1 millions d’euros seront mobilisés également par l’État pour la restauration de monuments historiques. Enfin, 4,5 millions d’euros sont prévus pour la création de pistes cyclables à Baie-Mahault, Sainte-Anne, Deshaies, Saint-François et Gourbeyre. Notez enfin que de nombreux appels à projets nationaux et locaux sont actuellement ouverts et accessibles aux administrations, entreprises et associations guadeloupéennes. Toutes les informations sont disponibles sur le site du ministère de l’Économie, des finances et de la relance ainsi que sur la page dédiée du site de la préfecture.

Tags