[Vidéos] Jacob Desvarieux ou l'incarnation du zouk

Par 31/07/2021 - 11:03 • Mis à jour le 31/07/2021 - 11:00

Plus que n'importe quel artiste dans le monde, Jacob Desvarieux a incarné le zouk. Avec sa guitare et sa voix hors du commun, il a fait danser des générations entières. RCI vous propose de réécouter ses plus beaux morceaux.

    [Vidéos] Jacob Desvarieux ou l'incarnation du zouk

Zouk la sé sel médikaman nou ni

C'est sans doute la chanson la plus connue de Kassav' et celle qui a contribué à rendre le zouk international. "Zouk la sé sel médikaman nou ni" a été chanté sur tous les continents et partout où est passé Jacob Desvarieux. Guitare en bandoulière, il lui suffisait de lâcher son célèbre "An nou ay" pour transcender le public.

Wep

Dans Wep, Jacob Desvarieux et Jocelyne Bérouard raconte une histoire d'amour particulièrement drôle. Jacob se charge du refrain. Son gimmick rappelle le washé bien connu de tous les guitaristes de zouk. Le clip consacre l'allée Dumanoir comme symbole touristique de la Guadeloupe.

Oulé

En 1989, sort le bijou Oulé. Une ballade où les synthé et les cuivres donnent une dimension à la voix éraillée de Jacob Desvarieux. Une invitation au voyage qui a permis à plus d'un zoukeur de déclarer sa flamme sans dire un mot.

Mwen Malad Aw

Avec Mwen Malad Aw, Jacob Desvarieux déclare sa flamme. À une femme mais aussi à l'Afrique. La rythmique soukouss et le mélange du Lingala et du créole ouvrent à Kassav' les portes du continent africain. Jacob Desvarieux et son groupe y deviendront des légendes.

Syé Bwa

Jacob Desvarieux a vécu une partie de sa vie à Dakar au Sénégal. Le lien entre le chanteur de Kassav' et le continent a forcément influencé sa musique. Un attachement et une fascination qui s'expriment particulièrement dans Syé Bwa. Une ode à la liberté, à la danse et à la joie. Et ce clip tout aussi emblématique.

Mwen diw awa

Des cuivres puissants, une ligne de basse extraordinaire, un créole ciselé et la voix de Jacob Desvarieux. Mwen diw awa est sorti en 1984 mais représente sans doute la quintessence de Kassav.

Sweet Florence

C'est un zouk de connaisseur. Sur une composition de Pierre Edouard Décimus, Jacob Desvarieux joue au virtuose. Avec Sweet Florence, Jacob fait chanter sa guitare. À l'époque Kassav n'existe pas encore mais la guitare de Desvarieux annonce la couleur. Plus tard, Pierre Edouard Décimus racontera qu'une seule prise studio avait suffit pour enregistrer cette performance de Jacob.

Euphrasine Blues

En 2009, Jacob Desvarieux sort un album solo baptisé Euphrasine Blues. Le morceau éponyme raconte les moeurs légères d'une voisine et le déniaisement d'un ado. Musicalement, le guitariste se fait plaisir et laisse sa guitare parler le blues.

Sé ou men inmé

C'est sans doute la chanson la plus poignante de Jacob Desvarieux. "Mèm si an mo, sé zié ouvè, pou man pé wèw, dépi lot koté a", chante le guitariste de Kassav'. Une poésie créole qui résonne étrangement au lendemain du décès de l'homme qui a incarné le zouk ces 40 dernières années.

Medley Kassav

Sans Jacob pas de Kassav mais sans Kassav pas de Jacob. La vie et la carrière du chanteur-guitariste ne peut se défaire du groupe qui propulsé la culture antillaise au sommet de la world music. Alors que le monde chantait en anglais ou en espagnal, Kassav a réussi le tour de force de le faire chanter en créole. Ce passage en acoustic dans l'émission Tarata témoigne de la puissance et de la maque indélébile que laisse le groupe dans l'histoire de la musique. Et en plus, c'est magnifique à écouter

 

Tags