Saint-Vincent : comment limiter les risques sanitaires ?

Par Olivia Losbar 10/04/2021 - 00:05
01/01/2020 - 00:00
Guadeloupe

Comment protéger les populations exposées aux conséquences de l'éruption du volcan la Soufrière mais aussi maintenir la lutte contre la propagation de l'épidémie de COVID-19 ? Le défi est grand pour les autorités de Saint-Vincent et les Grenadines. La CARPHA, l'Agence de santé publique de la Caraïbe a indiqué des mesures à suivre pour limiter les risques pour les populations exposées aux émissions volcaniques.

    Saint-Vincent : comment limiter les risques sanitaires ?
Source @Twitter St Vincent et les Grenadines

Depuis ce jeudi 8 avril 2021, le volcan La Soufrière de Saint-Vincent et les Grenadines est entré en éruption. Plusieurs explosions se sont produites dans la journée de vendredi provoquant un panache volcanique haut de 8 kilomètres. Le nuage a généré des pluies de cendres et de roches incandescentes sur l'île mais aussi sur le pays voisin, la Barbade. La situation suscite l'inquiétude des autorités sanitaires caribéennes qui craignent les conséquences sur les populations exposées.

Ce vendredi, la CARPHA, l'Agence de santé publique de la Caraïbe a lancé un appel à la vigilance en concertation avec la CDEMA, l'Agence de gestion des urgences en cas de catastrophe des Caraïbes. Les deux organismes conseillent aux habitants de porter des masques de protection afin de limiter l'inhalation de gaz, de centres et de particules. Ils enjoignent la population à se munir de vêtements longs, de visières ou lunettes de protection et porter des bottes ou des chaussures de sécurité pour éviter des atteintes aux yeux et à la peau.

Des émissions volcaniques dangereuses pour les populations exposées

Hormis la gêne conséquente et de brûlures, la CARPHA a précisé que l'exposition à des émissions volcaniques représentait un risque important pour les habitants et notamment pour les personnes les plus fragiles telles que les jeunes enfants, les asthmatiques et les broncho-pneumopathiques.

La crainte d'une flambée épidémique

L'agence de santé publique de la Caraïbe s'inquiète également des conséquences de cette catastrophe sur la lutte contre l'épidémie de COVID-19 dans la région. Les populations déplacées dans l'urgence d'un territoire à l'autre voire d'un pays à l'autre, dans des conditions ne permettant pas le respect des mesures sanitaires sont autant de risques de voir apparaître une flambée de contaminations au virus dans les semaines à venir.

Plusieurs pays de la Caraïbe ont indiqué vouloir apporter leur aide à Saint-Vincent et les Grenadines pour l'accueil des réfugiés mais aussi pour l'envoi d'équipements médicaux.

Ce vendredi, dans un discours empreint d'émotion,  le Premier Ministre de Saint-Vincent, Ralph Gonsalves a salué l'effort national et remercié les pays qui ont déjà contribué à l'aide depuis le début de cette crise. 

Tags

A lire également