Rosette/Orange solide comme un roc au terme de la troisième étape à Saint-Pierre

Par 03/08/2022 - 13:39 • Mis à jour le 03/08/2022 - 13:02

Résilients et constants, les Franciscains de Rosette/Orange sont sortis vainqueurs d'une bagarre enragée en tête de course pour remporter la troisième étape du tour de Martinique des yoles rondes entre Trinité et Saint-Pierre.

     Rosette/Orange solide comme un roc au terme de la troisième étape à Saint-Pierre

Toujours positionnés dans la trio de tête, Kenny Exilie et ses hommes ont finalement remporté une troisième étape extrêmement riche en rebondissement. C'est la deuxième victoire d'étape pour Rosette/Orange depuis le début de cette 36e édition.

Sara/Autodistribution, malgré sa voile déchirée, a aussi tiré son épingle du jeu en préservant son avance au général sur le vainqueur de l'étape. C'est ainsi que les Marinois récupèrent le maillot rouge de leader du classement général.

Bagarre à trois

La bataille a d'abord fait rage entre Sara/Autodistribution et UFR/Chanlor à la sortie de Trinité. De ce duel, c'est Rosette/Orange qui tire son épingle du jeu.

Qu'à cela ne tienne, Félix Mérine prend alors Kenny Exilie en chasse. Les deux embarcations se livrent alors une mano à mano terrible devant Basse-Pointe. À la lame battante, Félix Mérine passe devant mais pour peu de temps car les Franciscains refusent de se laisser distancer.

La déferlente

Finalement, la bagarre est fatale à UFR/Chanflor. Contrainte de laisser la priorité à Rosette/Orange, la yole robertine ne voit pas venir une déferlente et embarque beaucoup trop d'eau.

On se dit alors que l'affaire est bonne pour Rosette/Orange mais c'est sans compter sur Sara/Autodistribution qui revient en trombe et s’empare de la tête.

À terre, l'équipage de Loïc Mas continue son petit bonhomme de chemin. Une sérénité qui paye à l'approche de Grand Rivière. Poussés par le vent et la mer dans le canal de la Dominique, Sara/Autodistribution et Rosette/Orange ouvre la porte à Loïc Mas qui n'en demande pas tant.

Coup du sort

Pourtant, juste avant la Perle, c'est un coup du sort qui va frapper les Franciscains. William Saurin/Miltis coule. Une avarie qui profite à Rosette/Orange. CTDM/EDF qui tenait la troisième place coule également, laissant revenir Sara/Autodistribution.

Rosette/Orange prend alors la tête de course mais Kenny Exilie et ses hommes ne sont pas au bout de leur peine. Avant le Prêcheur, le vent qui a fait tant de dégâts tombe complètement. Il faut alors jouer de la godille pour franchir le bourg du Prêcheur.

Au finish

Le vent revient alors mais est toujours capricieux. La cellule arrière de la yole franciscaine décide alors de prendre le large pour chercher un vent plus constant.

Une manoeuvre qui permet à Sara/Autodistribution de revenir. Sous le grain de Saint-Pierre, Rosette/Orange a du mal à tenir sa yole. Une difficulté rapidement surmontée qui n'empêche pas à Kenny Exilie et ses hommes de s'imposer en 4 h 38 à Saint-Pierre.

L'écart entre les deux équipages est de moins de deux minutes sur la ligne d'arrivée.

L'exploit du jour revient tout de même à William Saurin/Militis qui s'accapare la troisième place après avoir coulé deux fois.

Tags