Un éclairage public plus performant d'ici 2023

Par • Mis à jour le 29/03/2019 - 15:51

L'éclairage public de Martinique est énergivore et coûteux. Afin de réaliser des économies pour les communes et pour la planète, le PEPP, programme éclairage public performant a pour ambition de faire baisser la facture d'ici 2023.

    Un éclairage public plus performant d'ici 2023

L'éclairage public est garant du confort de vie des habitants mais en Martinique il coûte cher, notamment en raison de l'ancienneté des équipements.

Pour y remédier, le programme éclairage public performant a été lancé ce matin à Madiana par le SMEM, syndicat mixte d'électricité de la Martinique qui porte le projet, EDF, la CTM et l'Ademe. Il s'agit d'un vaste programme de rénovation de l'éclairage public en deux phases, au cours desquelles les 66 490 points lumineux de l'île seront modernisés. L'existant sera remplacé par des LED, les armoires de commandes électriques seront modernisées et le système sécurisé. 

La première phase se tiendra de 2019 à 2020 et concerne 25 000 points lumineux et leurs armoires. Les 41 490 autres points seront traités de 2020 à 2023.

Ces nouvelles installations devraient permettre de réduire la consommation électrique des villes de 50 à 70%, soit près de 20 GWh par an pour l'ensemble de la Martinique. Cela représente une économie non négligeable de plus de 2 millions d'euros.

Les précisions de Ralph Monplaisir, président du SMEM. Il répondait à Jessica Dantin.