Pourquoi des passagers ont-ils passé la nuit à l'aéroport de Guadeloupe ?

Par 11/08/2022 - 13:10 • Mis à jour le 11/08/2022 - 12:22

En début de semaine, une vingtaine de passagers à destination de la Martinique ont passé la nuit à l'aéroport de Guadeloupe, en transit. Leur vol, au départ de Saint-Domingue à 22h30, avait été retardé.

    Pourquoi des passagers ont-ils passé la nuit à l'aéroport de Guadeloupe ?
Image d'illustration

Pour expliquer les raisons de la mésaventure vécue par ses passagers en début de semaine, la compagnie aérienne a publié un communiqué. Dans celui-ci, elle révèle que la liaison vers la Martinique n'a pu être effectuée à cause des horaires de fermeture des pistes à 23h au Lamentin. 

Pourtant, des dispositifs de nuit sont mis en place dans les aéroports internationaux, comme celui de la Martinique, pour qu'ils puissent rester ouvert toute la nuit. Alors, on s'interroge pour tenter de comprendre ses paramètres. 

Bruno Mencé, Directeur des opérations de la Samac, affirme que c'était une "situation exceptionnelle" :

Ce sont des problématiques qui peuvent arriver. On ne peut pas attendre indéfiniment tous les passagers. Dans ce cas-là, si la compagnie n'est pas à même d'amener les passagers à destination, elle doit prendre des dispositions sur place. Ça implique de rechercher des hôtels pour héberger ses passagers, par exemple. Quand cela n'est pas possible, parce que les hôtels sont complets, l'aéroport de Martinique Aimé Césaire met à disposition des compagnies aériennes des lits de camp qui permettent d'héberger temporairement pour la nuit les passagers. Ils passent donc la nuit au sein même de l'aérogare, dans une salle qui n'est pas accessible au public et qui est climatisée. Ce sont des situations exceptionnelles. De même pour le déroutement, c'est quelque chose d'exceptionnel. Mais, ce sont aussi des situations prévues, anticipés à la fois par l'aéroport mais aussi par les compagnies.

 

Tags