Les conséquences de la pénurie d'eau en Martinique

Par • Mis à jour le 04/05/2016 - 14:04

La sècheresse continue, les sols sont particulièrement secs et les niveaux des cours d'eau demeurent inquiétants. Les professionnels de la terre martiniquais sont très inquiets. La Préfecture tire le signal d’alarme.

    Les conséquences de la pénurie d'eau en Martinique
Les cours d’eau s’assèchent, le sud de la Martinique est resté pendant 12 jours sans une goutte de pluie, le nord a connu 6 jours sans une petite ondée.
Il y a bien quelques gouttes, hier, mardi 3 mai 2016 dans le Sud, mais rien de suffisamment conséquent pour remplir les réserves d’eau.
Conséquence de cette pénurie, la Préfecture a lancé en début de semaine une alerte sècheresse.

Les agriculteurs et les éleveurs sont les premiers à souffrir de cette situation. Eric Diau est maraicher à Macabou au Vauclin. Depuis quelques semaines il a dû revoir à la baisse sa production de concombres, melons et pastèques. Son exploitation s’étend sur 12 hectares. Mais il ne peut exploiter que 4 hectares seulement à cause du manque d’eau.



Daniel Zobeide et Xavier Chevalier