La martiniquaise des eaux traque les fuites d’eau

Par • Mis à jour le 05/05/2016 - 16:02

Les distributeurs d’eau potable mettent les bouchées doubles pour réduire les pertes d’eaux en cette période de sècheresse. Le liquide, si précieux pourrait se faire rare à notre robinet. Afin d’en économiser au maximum, il faut éviter les fuites qui gâchent plus 650 000 M3 par jour.

    La martiniquaise des eaux traque les fuites d’eau
Comment faire des économies d’eau avec la sécheresse qui menace la production des agriculteurs et l'utilisation des particiliers ?

Il y a eu en début de semaine, les mesures de la Préfecture pour limiter la consommation de l’eau. Mais il y a surtout tout le travail des fermiers menés sur le réseau d’eau pour traquer d’éventuelles fuites sur ce réseau. A la SME, les techniciens ont constaté au trimestre dernier 450 fuites d’eau. Et les réparations ont permis d’économiser 650 000 mètres cubes d’eau par jour.

D’où la nécessité de multiplier ces travaux sur le terrain comme l’a rappelé Philippe Grant, le directeur général de la SME.

Ce dernier incite aussi les usagers à vérifier leurs systèmes afin de signaler toutes fuites éventuelles et toutes baisses de pression.

La plupart des fuites sont des canalisations qui ont lâché, c'est à dire des tuyaux qui ont cédé à cause de la vétusté, un glissement de terrain ou à cause de la sècheresse elle même.

Jean-Marc Pulvar et Xavier Chevalier