Carnaval 2016 : le préfet invite la population à "la plus grande vigilance"

Par 28/01/2016 - 20:02 • Mis à jour le 28/01/2016 - 20:02

Début 2016, la préfecture de Guadeloupe a signifié aux comités d’organisation du carnaval que les manifestations devaient impérativement s’arrêter à 22 heures au plus tard. La raison invoquée étant l’état d’urgence qui concernait tout le territoire Français. Qu’en est-il en Martinique ?

    Carnaval 2016 : le préfet invite la population à "la plus grande vigilance"
Le Préfet de Martinique a rencontré les maires des communes de Martinique en début de seamine, à cette occasion il a rappelé que les dispositions de sécurité déjà prises depuis l’année dernière pour le carnaval devaient être reconduites pour cette année. Il n’y a néanmoins aucune restriction particulière a précisé Fabrice Rigoulet Roze mais il invite la population "à la plus grande vigilance, en particulier en ce qui concerne les grands rassemblements" avant d'indiquer qu'il "y a des dispositifs qui sont reconduits notamment pour les grandes parades et grands rassemblements. Il y a des périmètres qui sont déterminés avec des contrôles d'accès à ces périmètres et l'accès à ces derniers fera l'objet à ce qu'on appelle des palpations de sécurité."

Audrey Ollon et Cédric Catan