Pauvreté : 29% des familles vivent sous le seuil de pauvreté en Martinique

Par 18/11/2021 - 19:38 • Mis à jour le 18/11/2021 - 17:04

En Martinique, 29% des familles vivent sous le seuil de pauvreté, soit deux fois plus que dans l'hexagone. C'est ce qu'indique un rapport du Secours Catholique.

    Pauvreté : 29% des familles vivent sous le seuil de pauvreté en Martinique

Le Secours Catholique est venu en aide à deux fois plus de personnes en 2020 que l'année précédente

Cette année, le Secours Catholique a axé son étude annuelle sur la précarité alimentaire, en forte hausse avec le Covid notamment. Et parmi les 72 délégations de l'association qui ont participé à ce rapport, la Martinique semble encore plus touchée par la crise sanitaire.

Sur l'île, le Secours Catholique a dû aider deux fois plus de personnes en 2020 qu'en 2019. Ainsi, 9 200 personnes ont été accompagnées en Martinique sur l'année 2020, contre 4636 en 2019.

En tout, 29% des familles martiniquaises vivent en dessous du seuil de pauvreté. Un chiffre deux fois plus élevé que dans l'hexagone, comme l'explique Franck Monlouis-Félicité, président de la délégation Martinique du Secours Catholique :

Nous avons une recrudescence des personnes à accompagner sur notre territoire de Martinique. Ce sont sensiblement les mêmes conditions, avec une situation plus grave en Martinique puisque le chômage touche de manière beaucoup plus prégnante une part active de la population. On a un taux de chômage sur les 15 - 50 ans qui est trois fois supérieur à l'hexagone

D'autre part, les personnes faisant appel à l'aide du secours catholique sont plus jeunes qu'en 2019. Les familles monoparentales sont également plus nombreuses.

On constate aujourd'hui qu'on a des personnes qui travaillent mais qui n'arrivent plus à joindre les deux bouts, puisqu'en Martinique en particulier on a les petits boulots qui permettent de compléter les revenus, et ces petits boulots n'existent plus depuis un an et demi, quasiment deux ans

Et les étudiants, absents jusqu'à présent des programmes d'aides alimentaires en Martinique, ont également eu besoin de ce coup de pouce dans ce contexte de crise sanitaire et économique.

Des dons pour venir en aide aux plus démunis 

A l'approche des fête de fin d'années et des traditionnelles collectes, il est donc plus que jamais nécessaire de faire des dons pour aider les associations. Le secours catholique lance officiellement sa campagne ce week-end.

Ainsi, les anciens donateurs recevront automatiquement par courrier une demande de dons. En outre, les bénévoles de l’association seront présents dans plusieurs lieux de passages, comme les entrées de magasins, pour encourager à ce geste solidaire. A noter que ces dons sont déductibles d'impôt à hauteur de 75%.

Tags